sources

Pages: 14 (3334 mots) Publié le: 31 décembre 2014
SOURCES : voici les différentes sources utilisées pour le sujet : organisations informelles

Jean-Daniel Reynaud, Revue française de sociologie, Travail: D'Autres Jalons, 1988
Helmut: Les bases de l'organisation. Lernen und Lehren, Norderstedt 2011 Apprendre et enseigner, Norderstedt 2011
ROETHLISBERG et DICKSON, Management and the Worker, Harvard Univ Press, 1939
ARGYRIS (C.), 1970,Participation et organisation, Paris, Dunod, p.56

"La face cachée de l'organisation est une récente publication des Presses de l'Université de Montréal dans laquelle les auteurs, Luc Brunet et André Savoie, tous deux professeurs au Département de psychologie de l'Université de Montréal, dégagent une synthèse des connaissances sur la communication organisationnelle produites depuis près d'unedécennie par les trois équipes de travail successives de l'Équipe de recherche sur les groupes informels (ERGI) (1993, 1995, 1997). Les auteurs le destinent au monde de la praxis, tels les gestionnaires et les consultants en entreprise, mais également à la communauté universitaire, c'est-à-dire les chercheurs, les étudiants en psychologie du travail et ceux qui recourent, dans leurs activités derecherche, aux théories de l'organisation.

Les groupes informels sont les regroupements d'individus formés au sein d'une organisation sans que leur réunion n'ait été prévue par ce que les auteurs nomment « l'autorité légitime », c'est-à-dire « l'autorité formelle », qui relève de la structure hiérarchique telle qu'instaurée par la direction de l'entreprise. Constituées à partir d'affinitéspersonnelles mutuelles, les relations interpersonnelles qui ont cours dans ces groupes invisibles - mais non moins réels - assurent la satisfaction de besoins socioaffectifs et/ou politiques. Ces groupes peuvent agir en conformité avec les attentes patronales, voire même leur prêter appui. Ils peuvent en revanche prendre forme en réaction à un climat d'incertitude qui motive ses membres à tenter de reprendrele contrôle de leur environnement.

Le groupe informel se distingue des groupes formels de l'organisation par le fait que « sa façon de fonctionner n'est pas régie par des règles explicites, mais [qu'elle] dépend essentiellement des intérêts et de la personnalité de ses membres » (p. 25). L'intérêt grandissant que lui a consacré la communauté scientifique tient à la découverte de sa « capacitéà façonner les attitudes et les comportements des travailleurs » (p. 9). Brunet et Savoie citent d'ailleurs abondamment les recherches pionnières d'Elton Mayo et collaborateurs à la Hawthorne Plant du Western Electric Company. Celles-ci avaient en effet laissé entrevoir, dans les années 1930, cette percée scientifique. Les auteurs notent toutefois avec justesse que le corpus de connaissancesthéoriques généré par cet engouement a produit un décalage considérable entre la théorie et le terrain. Il est opportun de rappeler à ce sujet que les généralisations abusives auxquelles se sont prêtés certains théoriciens à partir d'échantillons non-représentatifs (un groupe de six ouvrières dans le cas Hawthorne, par exemple) ont été vivement remises en cause par le courant critique de la communicationorganisationnelle (Fischer et Sirianni, 1984).

L'objectif implicite de cet ouvrage consiste à restituer au groupe informel un statut noble, de le délester de l'image défavorable dont l'ont affublé la théorie classique des organisations et le modèle bureaucratique. Cette conception péjorative du groupe informel imprègne bel et bien la documentation scientifique portant sur la communication dansles entreprises et sur le management. Il n'est donc pas étonnant que les gestionnaires entretiennent de la crainte et de la méfiance à son égard. Plusieurs redoutent en effet que les regroupements par affinités parmi les travailleuses et les travailleurs ne court-circuitent la chaîne des commandes et des opérations, ne sabotent les efforts en matière de changement organisationnel ou ne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les sources
  • Sources
  • Sources
  • Sources
  • Sources
  • les sources
  • Les sources
  • Sources

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !