souvenir

453 mots 2 pages
quand on quitte quelque chose qui nous tient a coeur on a plusieurs réaction. la tristesse immédiate, l'incompréhension, le refus de voir et la tristesse quand on est face au sujet. je m'explique. on apprend que l'on va quitter son bahut auquel on est rattaché depuis tellement longtemps qu'on en connait tous les secrets, toutes les cachettes... chaque endroit nous rappelle un délire, une tristesse, un évènements ou plusieurs. chaque prof nous connais et on les connaît bien plus que ce que l'on devrait. on connaît tous les élèves. les populaires les rémi les bolosse les cool les mignons les intellos les idiots les cons les putes...avec chacun d'entre eux on a une histoire. quand on apprend deux mois a l'avance ça nous fait un petit pincement au coeur. on profite alors de chaque instant on est plus cash que jamais on s'éclate on vit quoi! ensuite quand c la dernière semaine on ne se rend pas compte. on croit qu'on a encore largement le temps. qu'on rêve et qu'on va se réveiller trois mois en arrière. puis vient le temps des séparations. notre cerveau comme notre coeur na rien assimilée. pour eux l'année d'après sera comme celle d'avant et celle encore avant. on ne réalise pas. on est bercer par un doux faux espoir. pendant les vacances on oublie. on ne pense même plus au passé et aux amis. puis vient le moment le plus atroce. deux trois semaines avant la rentrée tous s'affole. les pubs pour les fournitures scolaire, les sacs a acheté, les agenda... tous ses trucs a la con qui te rappelle l'école. autrefois tu étais surexcité mtn tu nie l'évidence. tu nie la rentrée tu dis c encore les vacances cool les amigos! mais très vite tu repense a tes amis. a ton passé a ceux que tu ne reverras plus et ceux que tu ne reverras que rarement. tu commence a avoir le coeur qui bâts la chamade. tu a peur tu stresse tu cris au désespoir. deux semaine tu panique tu hurle tu veux retourner au bon vieux passé. ceux que tu haïssait te manque. les profs qui ne pouvaient pas te

en relation

  • Souvenirs
    841 mots | 4 pages
  • le souvenir
    300 mots | 2 pages
  • Souvenirs
    4316 mots | 18 pages
  • Souvenir
    479 mots | 2 pages
  • souvenir
    297 mots | 2 pages
  • souvenir
    289 mots | 2 pages
  • Le souvenir
    304 mots | 2 pages
  • souvenirs
    369 mots | 2 pages
  • Souvenir
    265 mots | 2 pages
  • Le souvenir
    1237 mots | 5 pages