souvenirs

369 mots 2 pages
Les souvenirs (les réminiscences) peuvent être déclenchés (suscité) dans des situations de douleurs (faiblesse , malheur ) ou de bonheurs (satisfactions ) et les moments remémorés (souvenues) ne sont pas toujours agréables à revivre.
Vous exprimerez votre point de vue en vous référant, dans le choix de vos arguments, à des exemples empruntés à votre expérience personnelle ou à vos lectures.

Les souvenirs n’apparaissent pas fortuitement, ils sont le résultat d’une situation au présent qui nous fait remonter le temps aussi loin que nous le permet notre mémoire. Mais ils sont aussi à la merci de la situation vécue car si la situation est heureuse, le souvenir sera de même sinon ce sera le contraire et on ne peut échapper ni à l’un ni à l’autre.

Chacun de nous a son passé qu’il garde au fond de lui-même parfois même un passé qu’on essaie d’oublier car il est honteux, blessant et peut-être trop malheureux comme la perte de personnes chères à notre cœur, c’est le cas d’Alphonse Lamartine dans son poème Le Lac où il implore le temps de s’arrêter afin qu’il éternise sa rencontre passée avec Elvire qui hélas n’est plus de ce monde. C’est la nature qui lui inspire ces vers et immortalise sa rencontre.
Dans L’Education sentimentale de Gustave Flaubert, les souvenirs de Frédéric sont ravivés avec l’amertume de n’avoir pas pu profiter de son amour et de le partager avec Madame Arnoux plus tôt mais avec la satisfaction de l’avoir révélé même tardivement.
Dans d’autres cas, on n’a pas le choix, la vie nous impose des blessures, « Nul ne guérit de son enfance », affirme Christian Signol. On est contraint de partir et de laisser derrière nous le meilleur. René Chateaubriand a vécu la même situation en quittant le château de Cambourg au moment de la Révolution. Citons à ce propos Lord Byron, qui déclare « le souvenir du bonheur n’est plus du bonheur ; le souvenir de la douleur est de la douleur encore ».

« Rien n'est éternel sauf peut-être le souvenir qu'on laisse. »

en relation

  • Souvenirs
    841 mots | 4 pages
  • le souvenir
    300 mots | 2 pages
  • Souvenirs
    4316 mots | 18 pages
  • Souvenir
    479 mots | 2 pages
  • souvenir
    297 mots | 2 pages
  • souvenir
    289 mots | 2 pages
  • Le souvenir
    304 mots | 2 pages
  • Souvenir
    265 mots | 2 pages
  • Le souvenir
    1237 mots | 5 pages
  • Les souvenirs
    341 mots | 2 pages