Souveraineté nationale et souveraineté populaire

563 mots 3 pages
Souveraineté nationale et souveraineté populaire :
Souveraineté nationale : électorat-fonction
Le terme de Nation est généralement défini comme une communauté humaine installée sur un même territoire, possédant une unité historique, linguistique, culturelle et économique
Comme son nom l’indique, ici, la souveraineté appartient à la Nation, entité abstraite, unique, indivisible, collective, distinct des individus qui la composent et supérieure à leur somme
La Nation, entité abstraite, ne peut gouverner directement. Il convient donc qu’elle soit représentée
A cette fin, on a recours à des mandataires : les élus de la Nation. Toute leur action se déroule dans l’intérêt de la Nation que chacun représente entièrement. On parle de démocratie représentative. Au titre de représentant de la Nation on ne peut jamais leur reprocher une décision
La conception de la souveraineté nationale peut être compatible avec l’idée de suffrage universel. Mais ça n’est pas forcément le cas, il est possible de confier l’expression de la souveraineté nationale à une frange de la nation : suffrage censitaire
Souveraineté populaire : électorat-droit
Comme son nom l’indique ici, la souveraineté appartient au peuple, totalité des citoyens qui détient chacun une fraction de souveraineté
Généralement, la souveraineté populaire se traduit par un régime de démocratie directe
La souveraineté repose sur un ensemble réel : l’ensemble des citoyens actuels d’un pays
Le peuple peut s’exprimer directement
Le recours à des mandataires n’est pas obligatoire. Il ne se justifie que si le peuple est très nombreux dont ils ne peuvent s'écarter sans risquer d'être révoqués.
Dans ce cas, le peuple dira à ses mandataires « quoi voter » dans le cadre d’un mandat impératif
Seul le suffrage universel convient à ce type de souveraineté, le citoyen ne pouvant être dépossédé de sa part de souveraineté. Comme autre procédure de souveraineté directe il existe par exemple le référendum (permet aux citoyens de se

en relation

  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    1763 mots | 8 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    452 mots | 2 pages
  • la souveraineté populaire et la souveraineté nationale
    815 mots | 4 pages
  • La souveraineté nationale et la souveraineté populaire
    512 mots | 3 pages
  • Souveraineté nationale, souveraineté populaire
    1707 mots | 7 pages
  • Souveraineté populaire, souveraineté nationale
    1515 mots | 7 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    1703 mots | 7 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    2233 mots | 9 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    1935 mots | 8 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    2559 mots | 11 pages