Souveraineté populaire et souveraineté nationale

1491 mots 6 pages
« La Souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République […], c'est-à-dire la plus grande puissance de commander. », c'est ainsi que Jean Bodin se représente la souveraineté dans son œuvre Les six livres de la République.
En l'espèce, la souveraineté est le droit exclusif d'exercer l'autorité publique à travers les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Elle appartient à l'État, qui est supérieur à toute autre entité, et elle est productrice de droits sans être soumise à aucun contrôle. La souveraineté peut porter plusieurs noms selon son mode de détention : elle peut être monarchique si elle est détenue par une seule personne, oligarchique si elle appartient à un groupe restreint de plusieurs individus ou encore démocratique quand elle est détenue par le peuple ou par la Nation. La souveraineté démocratique apporte ainsi une nuance sur l'identité des titulaires de cette souveraineté puisqu'elle oppose deux théories conceptuelle ment opposées : la souveraineté populaire et la souveraineté nationale, qui ont été théorisées au Siècle des Lumières en Europe Occidentale par différents philosophes et politologues.
Nous pouvons alors nous demander de quelle manière la souveraineté démocratique s'exprime-t-elle à travers ces deux théories ?
Afin de répondre à cette question, il s'agira en premier lieu de développer la notion de souveraineté populaire et de démocratie directe pour, dans un second temps, analyser la théorie de la souveraineté nationale et leurs applications concrètes.

I- La souveraineté populaire, une représentation de la démocratie directe :

Dans un premier temps nous analyserons la théorie de Jean-Jacques Rousseau sur la souveraineté populaire pour ensuite observer son expression dans la démocratie directe.

A- La souveraineté populaire selon Jean-Jacques Rousseau:

La souveraineté populaire est une théorie pensée par le philosophe français des Lumière Jean-Jacques Rousseau dans son œuvre Du contrat social écrite

en relation

  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    1763 mots | 8 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    452 mots | 2 pages
  • la souveraineté populaire et la souveraineté nationale
    815 mots | 4 pages
  • La souveraineté nationale et la souveraineté populaire
    512 mots | 3 pages
  • Souveraineté nationale, souveraineté populaire
    1707 mots | 7 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    563 mots | 3 pages
  • Souveraineté populaire, souveraineté nationale
    1515 mots | 7 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    1703 mots | 7 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    2233 mots | 9 pages
  • Souveraineté nationale et souveraineté populaire
    1935 mots | 8 pages