Spéculation financière

1809 mots 8 pages
Fiche de lecture: HISTOIRE MONDIALE DE LA SPÉCULATION FINANCIÈRE
C.KINDLEBERGER

Introduction:

L'ouvrage soumis à notre étude, Histoire Mondiale de la Spéculation financière (Manias, Panics and Crashes en anglais) de Charles Kindleberger constitue un exposé historique des différentes crises financières depuis 1636 jusqu'à la fin des années 1990. Selon l'auteur, le processus d'une crise est toujours le même. Et de ce fait, il est impératif de savoir gérer celle-ci pour en limiter les dégâts. Il existe pléthore de manières de réagir face à une crise, il s'agit de savoir laquelle prouvera son efficacité. Cette question est relative au sempiternel débat de l'interventionnisme. Est-il légitime ? Si tel est le cas, qui doit intervenir? L'idée d'une entité capable de refinancer les banques en temps de crise n'est pas nouvelle. On l'appelle prêteur en dernier ressort. Sa présence viendrait empêcher une « anarchie » du marché. Là encore, la controverse autour de son bien-fondé fait rage au sein de la communauté des économistes.
L'auteur, riche de son expérience professionnelle au sein de la Fed en 1930, comme conseiller économique pour le plan Marshall ou encore en tant que professeur au MIT cherche à travers cet ouvrage à mettre en exergue la nécessité sinon le besoin de l'intervention d'un prêteur en dernier ressort lors de crises financières. D'après lui, les marchés sont effectivement efficients mais ne sont pas à l'abri de dysfonctionnements menant à terme à leur effondrement. Kindleberger juge nécessaire de venir en aide à ces marchés. Plus encore, il estime qu'il incombe au leader économique mondial d'endosser le rôle de prêteur en dernier ressort si crise mondialisée il y a.
Il s'agit donc, en premier lieu, de comprendre quels ont été les moyens de pallier aux crises au cours de l'histoire. Puis en second lieu, nous tacherons de mettre en lumière l'intérêt que porte Kindleberger au prêteur en ressort.

Les differents types d'action face a la crise

en relation

  • Spéculation
    5416 mots | 22 pages
  • Les marchés financiers
    5758 mots | 24 pages
  • Faut-il interdire la spéculation?
    2315 mots | 10 pages
  • Quels sont les effets de d'une variation des cours de change sur les pays concernés ?
    1625 mots | 7 pages
  • Faut il instaurer une taxe tobin ?
    1128 mots | 5 pages
  • Galbraut
    4140 mots | 17 pages
  • Atelie finance internationale
    2050 mots | 9 pages
  • Faut-il condamner la spéculation?
    437 mots | 2 pages
  • Globalisation des marchés de capitaux
    1320 mots | 6 pages
  • Taxe tobin
    11332 mots | 46 pages