spartiate

603 mots 3 pages
Regroupant cinquante-huit pays, seize cents sportifs et six cents entraîneurs, les Jeux européens à destination du handicap mental se dérouleront à Varsovie du 18 au 24 septembre. La délégation française comptera vingt-sept représentants, répartis dans les épreuves de badminton, de tennis de table, de bowling, d'athlétisme et de football féminin à sept. A l'origine de cette compétition, Spécial Olympias est une organisation américaine créée par la Fondation Kennedy en 1968.
Implantée dans plus de cent cinquante pays et forte de plus de 2,3 millions de sportifs, Spécial Olympias est la plus grande organisation sportive au monde dédiée aux enfants et adultes atteints d'un handicap mental. En plus des Jeux européens depuis 1981, elle organise également tous les deux ans depuis sa création des Jeux mondiaux d'été et d'hiver, dont la dernière édition a eu lieu en 2009 à Boise (Etats-Unis).
"UNE CULTURE PARTICIPATIVE"
Le directeur national de la branche française de Special Olympics, Alain Delétoille, précise la philosophie du mouvement. "Notre culture est moins sportive que participative. N'importe quelle personne reconnue déficiente intellectuelle peut participer et ce, quelles que soient ses capacités physiques. D'ailleurs, aucun titre n'est décerné, seules des médailles et des rubans de participation sont distribués", explique-t-il.
L'organisation internationale accorde un quota de sportifs à chaque branche nationale. Là encore, la sélection ne se fonde pas exclusivement sur les performances sportives, mais mêle des critères sociaux et sportifs. "Ce n'est pas forcément les meilleurs Français qui partent pour Varsovie. Par exemple, l'équipe de foot féminine disputera son premier déplacement à cette occasion", raconte Alain Delétoille.
Constituée spécialement pour l'occasion, l'équipe de France de football regroupe six jeunes femmes de l'Institut médico-professionnel de Palaiseau (IMPro) et quatre de celui de Gillevoisin. Sandrine, 18 ans, et Deborah, 19 ans,

en relation

  • Le kléros spartiate
    2941 mots | 12 pages
  • La Soci T Spartiate
    1693 mots | 7 pages
  • Education spartiate
    998 mots | 4 pages
  • Société spartiate
    1134 mots | 5 pages
  • xenophon, l’éducation Spartiate
    4445 mots | 18 pages
  • Critique d'isocrate sur la nouvelle politique spartiate
    3763 mots | 16 pages
  • Le Modèle Spartiate : Vraie démocratie ou emblème ?
    660 mots | 3 pages
  • fiche 4 La societe Spartiate
    1690 mots | 7 pages
  • Sparte, une hégémonie
    1709 mots | 7 pages
  • Les hilotes à sparte
    1079 mots | 5 pages