Spleen a paris

Pages: 1 (250 mots) Publié le: 7 octobre 2012
Le texte dont nous allons parler est un poème de Charles Baudelaire. Il est intitulé « Un hémisphère dans une chevelure », tiré du recueil « Lespleen de Paris » écrit dans la période du romantisme au XIX ème siècle. Nous pouvons commenter ce poème en prose, tout d’abord en parlant de l’éloge de lafemme, puis dans un second temps d’un voyage dans l’espace et dans le temps …
On remarque très vite que ce poème est écrit en prose par larépétition de verbes, le rythme de celui-ci, ainsi que le rythme ternaire que Baudelaire qu’il choisit d’employer dans ses vers. De plus, nous pouvonsdistinguer plusieurs allitérations comme la douceur, avec la répétition de « M » et plusieurs rapprochements au niveau des sonorités du texte. Très vite, ons’aperçoit que ce poème est en fait l’éloge d’une femme, représentée par sa chevelure avec des formes telle que « je retrouve » qui se rapportent aupassé. La présence de verbes au présent d’énonciation, à l’impératif, montre que le poète s’adresse directement au destinataire, comme il l’écrit dès ledébut du poème « Laisse-moi » (mais aussi à plusieurs reprises dans le poème), à son inspiratrice poétique de cette période : Jeanne Duval. Il y a laprésence d’un vocabulaire proche de la sensibilité féminine, avec plusieurs métaphores comme : « plein de voilures et de mâtures » au 6 vers et « la peauhumaine » au vers 8 vers de ce poème. Toutes les sensations présentes dans ce texte sont sources de plaisir, à travers un monde imaginaire.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les thèmes chers à baudelaire dans le spleen de paris
  • Spleen de paris
  • Spleen de paris
  • Le Spleen De Paris
  • Le spleen de Paris
  • Le spleen de paris
  • Spleen De Paris
  • Spleen d paris

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !