Spleen

436 mots 2 pages
AXE D’ÉTUDES INTRODUCTION Quelques pistes et réflexions pour Litteratura.com l’étude de textes littéraires. Le spleen est le grand mal qui préoccupe les Romantiques. Il renvoie au mal-être causé par la condition humaine, sorte de fatalité propre à l’homme et à la vie. L’homme est étouffé par le monde qui l’entoure, et s’engouffre.
CHARLES BAUDELAIRE (1821–1867) Si on lit ce poème linéairement, on distingue trois parties :
LXXVIII. SPLEEN in Les Fleurs du Mal (1861)

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle I – QUAND LE CIEL, LA TERRE ET LA PLUIE… Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Les trois premiers quatrains annoncent l’atmosphère pesante, Et que de l’horizon embrassant tout le cercle presque insoutenable qui plane. Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ; – Le climat : il est humide, pluvieux, on devine un ciel plombé Quand la terre est changée en un cachot humide, de nuages (« bas et lourd » vers1). Chez les romantiques, les Où l’Espérance, comme une chauve-souris, perturbations atmosphériques influent sur le psychisme ; les S’en va

en relation

  • Spleen
    833 mots | 4 pages
  • Spleen
    625 mots | 3 pages
  • spleen
    797 mots | 4 pages
  • Spleen
    2190 mots | 9 pages
  • Spleen
    756 mots | 4 pages
  • Spleen
    924 mots | 4 pages
  • Spleen
    747 mots | 3 pages
  • Spleen
    578 mots | 3 pages
  • Spleen
    341 mots | 2 pages
  • Spleen
    604 mots | 3 pages