Sport et politique

Pages: 5 (1101 mots) Publié le: 4 janvier 2012
Durant la guerre froide, les 2 blocs Américain et Soviétique ne pouvant mener leur guerre sur les champs de batailles doivent trouver d’autres terrains à leurs querelles. Pour ce faire ils utiliseront les terrains de sport. C’est notamment avec les J.O qu’ils trouvent leur principal terrain d’affrontement. Cependant le C.I.O ne voudra jamais admettre l’utilisation des J.O comme moyen deconfrontation entre les deux grandes puissances, il persistera a louer les merites de cette cérémonie sportive comme apolitique et pacifique et comme un moyen de raprochement entre les peuples du monde entier. Pourtant personne n’est dupe et le sport deviendra trés vite un enjeu de prestige dans l’affrontement Est / Ouest.


Chorégraphie de propagande dans les gradins lors des Jeux Olympique deMoscou en 1980


Du côté américain, le sport a toujours été présent, il fait partie à part entière de la culture, il est inscrit dans les moeurs malgré son côté quelque peu aristocratique. En effet cette caractéristique est dûe au rétablissement en 1896 même des J.O par Pierre de Coubertain célébre baron de l’époque. Les Etats-Unis sont depuis toujours une des figures les plus fortes des J.O etse trouve être un des pays grands vainqueurs des jeux.

L’URSS de son côté ne participait jamais à ces manifestations sportives a l’inverse des USA. Ce n’est qu’en 1952, lors des Jeux Olympiques d’Helsinki qu’ils décident de participer aux jeux. Pour rivaliser avec l’ennemi et affirmer leur suprématie, les sovietiques vont vouloir créerl’Homo Sovieticus, un surhomme, une espéce de sportif parexcellence afin de prouver au monde leur suprématie sur le bloc de l’Ouest. Ils vont alors sur-entraîner leurs athlètes dès le plus jeune âge ce qui va déclencher une forte polémique autour de ces derniers, notamment à cause des traitements imposés à ces vitrines du pouvoir soviétique. Cependant, nous ne pouvons nier que cette recherche du sportif par excellence va porter ses fruits car dès leurpremière participation, ils finissent deuxième et passent à seulement 5 médailles de la premiére place. Aprés cette première participation, l’Union Soviétique va remporter tous les jeux auxquels ils vont participer, à l’exception de ceux de Mexico en 1968.

Ainsi, les sportifs après guerre deviennent des acteurs centraux de la mythologie communiste.Placés au cœur même du système totalitaire,les meilleurs clubs sont d'ailleurs patronnés par les services de sécurité. Dynamo pour le Renseignement intérieur et Etoile Rouge pour les forces armées et les athlètes internationaux peuvent prétendre à des emplois dans l’armée ou le KGB.


Nadia Comaneci gymnaste roumaine de 14 ans qui en 1976 aux jeux de Montréal décroche la médaille d'or avec la note exceptionnelle de10/10. Elle devientle symbole de l'excellence du sport communiste.

À l'instar des cosmonautes, ils repoussent les frontières, toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort. Ils deviennent un outil de propagande formidable. La Pravda peut ainsi déclarer en 1972: "Les grandes victoires de l'Union soviétique et des pays-frères constituent la preuve éclatante que le socialisme est le système le mieuxadapté à l'accomplissement physique et spirituel de l'homme". L'impact en terme de propagande est inégalable. Les pays du Tiers-Monde, pour qui l'affirmation sportive joue un rôle crucial dans le processus d'intégration nationale, ne peuvent qu'être attirés par le modèle soviétique lors du choix qui s’offrent à eux aprés la décolonisation.

Malgré la soi disant bonne foi des deux blocs, cesderniers vont clairement nous montrer leurs conflits au travers de deux boycotts en 1980 et 1984.

C’est le président américain Jimmy Carter qui demandera au comité olympique de son pays de ne pas envoyer d’athlétes pour cette nouvelle rencontre olympique. En effet les J.O d’été de cette année là se déroulent à Moscou et les Etats-Unis souhaitent montrer leur mécontentement face à l’invasion de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Politique et sport
  • Le Sport Politique
  • Sport & politique
  • Sport et politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !