Sport et politique

Pages: 8 (1884 mots) Publié le: 10 février 2013
II- Le sport comme instrument politique.
2.1 Instrument de communication avec les masses
2.2 Facteur de la promotion de la paix dans le monde
2.3 - L’instrumentalisation politique du sport

II- Le sport comme instrument politique
Moyen de communication privilégié avec les masses et facteur de la promotion de la paix dans le monde, le sport tire son importance de sa capacité à exprimerpacifiquement la fierté et le prestige nationaux , Néanmoins son instrumentalisation pour des fins politiques et idéologiques, nuit à ses valeurs et a ses principes.

2.1 Instrument de communication avec les masses :
En effet, Les événements sportifs sont, l’occasion de faire passer un message à l’ensemble de la planète et un moyen privilégié pour communiquer avec les masses. Ainsi, Lespays du bloc soviétique avaient saisi l’enjeu des victoires sportives. Ils se donnèrent les moyens de réussir, et toute une partie de la jeunesse fut embrigadée, elle forma les bataillons d’athlètes qui servirent la propagande. Les régimes staliniens n’hésiteront pas à se livrer aux pires pratiques de sélection, de dressage, de conditionnement et de dopage pour fabriquer des champions et en faireles porte-drapeaux de leur politique. Au lendemain des Jeux Olympiques de Munich de 1972, un journal soviétique déclarait : "Les grandes victoires de l’Union soviétique et des pays frères sont la preuve éclatante que le socialisme est le système le mieux adapté à l’accomplissement physique et spirituel de l’homme ". D’autre part, les JO de Mexico en 1968 ont donné la possibilité aux membres duBlack Power de dénoncer la ségrégation raciale aux États-Unis. Aux Jeux de Munich de 1972, un commando palestinien a mis au jour la situation critique au Proche-Orient en perpétrant un attentat contre la délégation israélienne. En 1995, l’organisation de la Coupe du monde de rugby par l’Afrique du Sud a prouvé au monde entier que la politique d’apartheid était abolie et cette nation a ainsi retrouvésa place au sein de la communauté internationale.
Par ailleurs, Les premiers boycottages de l’histoire du sport date des années 20, Pour la première fois, les Etats et les gouvernements sont tentés d’utiliser le sport à des fins extra-sportives au lendemain de la première guerre mondiale. Le sport devient une vitrine de la vitalité et de la grandeur des nations et, à ce titre , est promu parles hommes politiques comme instrument de propagande". Ainsi en 1919 ont lieu les Jeux Inter-Alliés (et non pas les J.O.). Dans le début du siècle dernier, les rencontres sportives voient s’affronter les nations ayant gagné la Grande guerre. Les Allemands, leurs alliés, les pays neutres ainsi que l’URSS en sont exclus. En France, c’est le ministère des affaires étrangères qui dirige la politiquesportive. Après la Seconde guerre mondiale, la défaite du fascisme et du nazisme n’entérine pas la fin de l’instrumentalisation du sport. Dès 1948, Eric Honecker - alors secrétaire général du Parti communiste de la RDA - déclarait : "Le sport n’est pas un but en soi ; il est un moyen d’atteindre d’autres buts". Le sport servira de caisse de résonance aux grandes puissances et il permettra à beaucoupd’états d’accéder à une reconnaissance internationale. La croissante médiatisation du sport a favorisé sa politisation.
En fin, le rôle joué par le sport dans la plupart des nations. Est fondamental, Le cas du football, sport-roi sur toute la planète (ou presque) est le cas le plus extrême. Le football favorise toutes les projections imaginaires et le patriotisme. Parce que chaque rencontre estun affrontement qui prend les apparences d’une guerre ritualisée, Les passions nationales se trouvent exacerbées par le sport qui les théâtralise. Les enjeux d’une compétition, le titre de champion, n’est pas seulement conquis par une équipe, mais par la société dont elle est issue. La collectivité se projette donc dans l’équipe et place en elle ses espoirs de conquête, son énergie de vaincre, et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Sport et politique
  • Politique et sport
  • Le Sport Politique
  • Sport & politique
  • Sport et politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !