Ssdkskslmls

1582 mots 7 pages
Au-delà de la houe: les migrations africaines à l’heure de la mondialisation
Victor Piché Lama Kabbanji École d’été du CERIUM Université de Montréal 11 juillet 2008

Introduction: à propos du titre
Au-delà de la houe Les migrations africaines:
– Quelle Afrique? – Quelles migrations?

Mondialisation: intégration régionale

Plan
Partie I: Quelques remarques liminaires Partie II: Les grandes caractéristiques des migrations africaines: les stratégies vue d’en bas Partie III: les politiques migratoires (vue d’en haut)

I. Quelques remarques liminaires

Introduction: première remarque liminaire
Migration versus non migration: inverser la question?
– e.g. au Burkina: environ 76% de non migrants – par contre, au niveau des ménages: 75% des ménages affectés par migration – d’où la notion de stratégie familale

Introduction: deuxième remarque liminaire
La migration comme stratégie interne à l’Afrique

Quelques chiffres: migrations hors Afrique
Ensemble des 6 pays: 9% Burkina: moins de 1% RCI: 5% Niger: 11% Mali: 16% Sénégal: 33%

Troisième remarque: quelle Afrique?
Diversité du continent

PIB par capita ($US, 2000)
Total: près de 900 (monde: 4800) Afrique de l’est et de l’ouest: autour de 400 Afrique centrale: 500 Afrique du nord: 1800 Afrique du sud: 2800

II. Les migrations africaines: les grandes tendances

Quelles migrations? Trois dimensions
Dimension volontaire on forcée Dimension spatiale
– – interne vs internationale urbaine vs rurale
Temporaire vs permanente

Dimension temporelle

Migrations forcées
Parmi les catégories de population relevant du HCR (fin 2006) Réfugiés : 2,6 millions (26% du monde) Personnes déplacées: 5,3 millions

Répartition régionale des réfugiés en Afrique (fin 2005)
Région Effectif (%) Afrique centrale & Grands Lacs 1 193 700 ( 46%) Afrique de l’Est & Corne Afrique australe Afrique de l’Ouest Total Afrique (sauf nord)
Source : UNHCR (2006) encadré 1.

772 000 ( 30%) 228 600 ( 9%) 377 200

en relation