Stagaire

Pages: 7 (1531 mots) Publié le: 22 mai 2013
rapport de stage a l oncf


Ecole Supérieure de Technologie - Salé
Départements: Maintenance Industriel
Filières : Génie Industriel et Maintenance





Rapport du stage de fin d’études :












Réalisé par : Hicham AIT ZAID Encadré par :Année Universitaires 2012-2013





A Dieu le tout puissant, le Clément, le glorieux, le juste et le gracieux
A très chers parents
A qui je dois ce que je suis et envers qui je demeurerai reconnaissante toute ma vie. Rien au monde ne pourrait compenser même une partie des sacrifices que vous avez consentis. Vous vous investi à me transmettre les principes et les règles les pluscorrects et les plus sacrés. Vous avez toujours donné l’image du bon exemple, et vous avez toujours été une grande fierté pour moi.
Puissiez-vous trouver dans cet humble travail le témoignage de ma gratitude et de ma reconnaissance et l’expression de mon estime et de mes remerciements les plus sincères. Que Dieu vous protégez et vous offre santé et longue vie.
A ma sœur et mon petit frèreQu’ils trouvent dans ce mémoire l’expression de mes remerciements les plus chaleureux.
A tous mes amis
A tous ceux qui me sont chers
Merci pour votre soutien et encouragement

Remerciements






























Sommaire

INTRODUCTION GENERALE
Première partie : Présentation de l’ONCF
Deuxième partie : Maintenance d’un poste de transformationCONCLUSION GENERALE
BIBLIOGRAPHIE




INTRODUCTION GENERALE





















































I.1 Historique
La construction du réseau des chemins de fer du Maroc remonte au début du 20ème siècle. Les premières lignes construites à voie de 0,60m ont été établies à partir de 1916, et ce n'est qu'en 1923 que laconstruction des voies à écartement normal a été confiée à trois Compagnies concessionnaires privées :
- La compagnie franco-espagnole du chemin de fer de Tanger à Fès
- La compagnie des chemins de fer du Maroc (CFM)
- La compagnie des chemins de fer du Maroc (CMO)
Ces dernières se partagèrent le trafic ferroviaire, en exploitant chacune la partie du réseau qui lui était concédée. Jusqu'en 1963,lorsque le Gouvernement Marocain a décidé le rachat des concessions et la création de l'Office National des Chemins de Fer (ONCF) conformément au Dahir n° 1-63-225 du 14 rebia I 1383 (5 août 1963), qui stipule dans son article premier « II est institué, à compter du 1er janvier 1963, sous la dénomination de I’ Office national des chemins de fer (0.N.C.F.), un établissement public à caractèreindustriel et commercial doté de la personnalité civile et de l'autonomie financière et placé sous la tutelle administrative du ministre des travaux publics.



I.2 Fiche signalétique
Raison sociale : Office National des Chemins de Fer (ONCF)
Siège social : 8 bis, rue ABDERHMEN EL GHAFIKI RABAT – AGDAL
Date de création : 5 Août 1963
Activités principales : Le transport des voyageurs, letransport des marchandises diverses et le transport des phosphates
Tél. : 0537.77.47.47
Fax : 0537.77.78.50 / 0537.68.24.10
Effectif : 7846
Indicateurs RH en 2012: Effectif
Dirigeants et cadres 995
Encadrement 2308
Agents 4543
Effectif féminin 399
8 femmes sont aujourd’hui aux commandes des TNR. Elles seront autant demain, probablement plus, à conduire le TGV marocain.
N° De patente :18460050
N° De registre de commerce : 10754
N° De la CNSS : 1909409
Chiffres clés
A mi-parcours du nouveau cycle de développement 2010-2015 de l’Office, 2012 a enregistré des résultats en phase avec les performances prévues dans notre projet d’entreprise: un chiffre d’affaires, toutes activités confondues, de 3,42 milliards de Dhs, un résultat d’exploitation de 495 millions de dhs, un taux de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Fiche evaluation stagaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !