Starobinski , critique litteraire

358 mots 2 pages
Starobinski

Les formes d'arts se varient, se développent et se multiplient, elles exigent ainsi un regard critique pour les éclaircir et les valoriser. L'acte critique établit donc une relation entre l'auteur et le lecteur afin d'illuminer l'œuvre critiquée. Comme les formes d'arts se varient, les critiques se varient. Cependant, chaque critique appartient à une école d’où il adopte certaines théories. De même, dans une même école critique, on peut trouver des discours opposés. Starobinski, un critique, appartient à l'école thématique. Il nous offre une théorie critique dont le but est de savoir le sens latent de l'ouvre. Voyons ensemble les principes de sa théorie.

"J'appelle ici regard moins la faculté de recueillir des images que celle d'établie une relation".le regard, chez Starobinski, est globale qui vise principale à aboutir aux sens latents à travers l'œuvre. C'est une relation qui s'effectue par la vue mais aussi par l'ouie et le toucher. Starobinski s'écarte de l'aspect psychologique, historique ou linguistique. Il concentre ses regards sur l'œuvre telle qu'elle.

Starobinski considère l'œuvre comme une expérience vécue par l'écrivain et non une production causée par son enfance ni par sa société. Il voit que chaque mot, chaque signifiant et chaque parole révèle ce que l'écrivain veut révéler à son lecteur.

Le paraître de l'œuvre ou sa forme est la passerelle vers l'expérience vécue de l'écrivain. Puisque ''ce qui est ne diffère pas de ce qui parait'', Starobinski contemple donc les gestes, les expressions, les actions et les paroles des personnage dans une œuvre pour comprendre son message. Nous sommes en présence d'un critique structuraliste à cet égard.

Pour conclure, le critique, en regardant, oublie son identité comme un critique et entre dans une nouvelle phase comme étant un écrivain afin de transmettre le désir latent. Le critique sera à la fois déterminé, par ses

en relation

  • La psychanalyse et littérature
    2789 mots | 12 pages
  • Les confessions
    5089 mots | 21 pages
  • Dissertation rousseau
    724 mots | 3 pages
  • Les confessions de Rousseau
    5513 mots | 23 pages
  • letttes persanes
    9072 mots | 37 pages
  • Introduction à la poétique de la rupture dans la scène capitale de p.j.jouve
    6707 mots | 27 pages
  • Esthétique de la réception : la critique
    3217 mots | 13 pages
  • la litterature comparee
    9126 mots | 37 pages
  • Le bonheur chez rousseau
    6079 mots | 25 pages
  • sujet de dissertation
    354 mots | 2 pages