Statistiques

4047 mots 17 pages
Du dégel à la guerre fraîche et à la détente : fin des années 70 à 1995 L’affrontement des grandes puissances et la dissolution des blocs : 2ème partie Depuis le milieu des années 70, le monde a été plongé de plus en plus dans la crise économique. De nouveaux foyers de tensions se sont développés et les deux super-puissances ont eu des relations plus difficiles. La Détente amorcée au début des années 70 semble même interrompue. Mais, d'un autre côté, l’arrivée au pouvoir en URSS de Mikhaïl Gorbatchev en 1985 précipite les événements. Comment donc est-on passé des suites de la Guerre Froide à un espace monde où les relations stratégiques n'étaient plus bipolaires mais multipolaires ? Dans quelles circonstances l'URSS a-t-elle été contrainte à reculer ?
I. Les relations internationales grippées (1975-1985)
A. Le dégel, camouflage de l’expansionnisme soviétique
Il semble en effet que, malgré de nouvelles difficultés dans le camp socialiste (événements de Pologne début des années 80, perte d’influence électorale des PC occidentaux au profit des partis sociaux-démocrates), l’URSS n’a nullement cessé d’étendre son influence sur de nouveaux territoires et de renforcer le potentiel militaire du Pacte de Varsovie.
1° - L’intervention soviétique en Afghanistan
Depuis 1977, un régime militaire d’officiers communistes s’est mis en place suscitant l’opposition grandissante de la population qui menace le régime d’effondrement en 1979. C’est alors que l’URSS vient au secours du Président Babrak Karmal en intervenant militairement en décembre 1979. Par cette intervention, l’URSS semble réaliser un nouvelle fois un vieux rêve russe de poussée méridionale en direction de l’Océan Indien. La présence de plus de 100 000 soldats soviétique suscite le développement d’une résistance intérieure qui est essentiellement le fait d’intégristes musulmans. Les occidentaux considèrent cette intervention comme une remise en cause de la politique de détente qui s’était amorcée

en relation

  • Statistique
    1810 mots | 8 pages
  • Les statistiques
    950 mots | 4 pages
  • Statistiques
    14404 mots | 58 pages
  • Statistique
    912 mots | 4 pages
  • Statistiques
    18328 mots | 74 pages
  • Statistiques
    95101 mots | 381 pages
  • Statistiques
    4741 mots | 19 pages
  • Statistiques
    1993 mots | 8 pages
  • Statistiques
    555 mots | 3 pages
  • La statistique
    884 mots | 4 pages