Stendhal -la chartreuse de parme

250 mots 1 page
L’extrait proposé est tiré du roman La Chartreuse de Parme, écrit par Stendhal en 1839. Dans ce passage, Fabrice del Dongo assiste impuissant à la bataille de Waterloo, le 18 juin 1815. Nous nous demanderons alors dans quelles mesures peut-on dire que Fabrice est perdu. D’abord, nous étudierons la façon dont Fabrice perçoit la guerre, puis nous analyserons la vision que donne Fabrice de la guerre au lecteur.

Cet extrait repose sur la façon dont Fabrice perçoit la bataille. En effet, grâce à la focalisation interne, dès le début de l’extrait, on remarque que Fabrice est décalé par rapport au contexte (« il était surtout scandalisé par ce bruit qui lui faisait mal aux oreilles »). Fabrice est « scandalisé » par ce qui pourrait être le bruit de la guerre, bruit qui ne devait en aucun cas le surprendre en milieu de combat. On remarque ensuite, qu’il est horrifié par le spectacle qui s’offre à lui («Une circonstance lui donna un frisson d’horreur »). On s’aperçoit aussi qu’il est distrait et presque maladroit («Fabrice qui ne faisait pas assez attention, […] malheureux blessé », « Fabrice s’aperçut […] leurs lorgnettes. »). Il apparait également comme un inculte lorsqu’il questionne un soldat sur l’identité de son maréchal et que celui-ci l’insulte (« Le maréchal Ney, bêta ! ») Enfin, on se rend compte que Fabrice n’a qu’un rôle de spectateur dans cette scène terrifiante. Il est perdu et troublé (« il n’y comprenait rien du tout

en relation

  • La chartreuse de parme – stendhal
    774 mots | 4 pages
  • La chartreuse de parme stendhal
    495 mots | 2 pages
  • La Chartreuse de Parme STENDHAL
    482 mots | 2 pages
  • Stendhal la chartreuse de parme
    185235 mots | 741 pages
  • Stendhal la chartreuse de parme
    771 mots | 4 pages
  • Stendhal chartreuse de parme
    573 mots | 3 pages
  • Stendhal La Chartreuse de Parme Waterloo
    1557 mots | 7 pages
  • Commentaire composé - Stendhal : La Chartreuse de Parme
    483 mots | 2 pages
  • La chartreuse de parme (1838) stendhal (1783-1842)
    315 mots | 2 pages
  • Commentaire stendhal la chartreuse de parme waterloo
    1167 mots | 5 pages