Stendhal, le rouge et le noir

4775 mots 20 pages
Biographie de Stendhal
Stendhal, de son vrai nom Marie-Henri Beyle est né le 23 janvier 1783 à Grenoble et mort le 23 mars 1842 à Paris est un écrivain français de la première moitié du XIXe siècle.
1783-1821 : Les premières années
Stendhal naît rue des Vieux Jésuites (aujourd'hui rue Jean-Jacques Rousseau) à Grenoble dans une famille bourgeoise qu'il apprécie peu. Sa mère, qu'il aimait beaucoup, meurt alors qu'il a huit ans. Son père Chérubin Beyle lui donne alors pour précepteur l'abbé Raillane, et le jeune Henri souffrira de la tyrannie de l'ecclésiastique.
En 1796, il entre à l'école centrale de Grenoble. En octobre 1799, il part à Paris pour passer le concours de l'école polytechnique. Il renonce à se présenter et sera très déçu par la capitale, où il tombe malade. De 1800 à 1801, il participe à la campagne d'Italie où il est nommé sous-lieutenant au sein du 6e régiment de dragons. Revenu à Paris, il essaie de se faire une place, dans le négoce, dans le succès littéraire ou en séduisant des femmes.
En 1805, il devient l'amant de l'actrice Mélanie Guilbert et il la suit à Marseille et s'essaye au commerce, sans grande motivation, ni grand succès d'ailleurs. Mais, ces années d'apprentissage auront une grande influence sur le personnage de Julien Sorel dans le Rouge et le Noir. Il est nommé auditeur au Conseil d'État le 3 août 1810. À partir de 1810, il participe à l'administration et aux guerres napoléoniennes.
En 1812, il travaille à l’Histoire de la Peinture en Italie. En août, il se rend à Moscou où il sera témoin de l'incendie qui ravage la ville après l'entrée de la Grande Armée en septembre. En novembre, lors de la retraite de Russie, il perd le manuscrit de l'Histoire de la Peinture en Italie.
Lors de la chute de la Campagne de France, en 1814, il part en Italie et il s'installe à Milan où il retrouve sa maîtresse Angéla Pietragrua.
En 1818, Stendhal travaille à une Vie de Napoléon. C'est aussi l'année où il rencontre celle avec laquelle il va

en relation

  • Stendhal - le rouge et le noir
    3446 mots | 14 pages
  • Le rouge et le noir, stendhal
    2457 mots | 10 pages
  • Le rouge et le noir - stendhal
    2253 mots | 10 pages
  • Le rouge et le noir, de stendhal
    1699 mots | 7 pages
  • Stendhal Le Rouge Et Le Noir
    771 mots | 4 pages
  • Stendhal le rouge et le noir
    1667 mots | 7 pages
  • Stendhal - le rouge et le noir
    363 mots | 2 pages
  • "Le Rouge et le Noir", STENDHAL
    1745 mots | 7 pages
  • Stendhal: le rouge et le noir
    2079 mots | 9 pages
  • Le rouge et noir stendhal
    886 mots | 4 pages