Stendhal

853 mots 4 pages
Dans le roman " Les Trois Mousquetaires ", le personnage d'Athos occupe une place prédominante. Son importance est extrêmement marquée à travers sa relation avec d'Artagnan. Athos représente la figure archétypique du grand Noble : il incarne le système de valeurs que d'Artagnan désire acquérir absolument. Il est donc, en quelque sorte, le père spirituel légitime de d'Artagnan, ce, par opposition à Aramis. Le thème de l'éducation morale et sociale de d'Artagnan sera développé ultérieurement.

En outre, Athos est toujours le premier cité dans l'énumération de la trinité :
" Athos, Porthos et Aramis ". Ceci est remarquable, car, bien que placé en tête du groupe et en conséquence, au sommet de l'échelle sociale, bien qu'il incarne si parfaitement un système de valeurs héroïques qu'il en devient une sorte de surhomme, Athos est marqué par la déchéance. Malgré la place qui lui revient de droit au sein de la société, il a abandonné ses terres de seigneur pour devenir mousquetaire sous un nom d'emprunt. Sa dégénérescence se poursuit encore : Athos est un alcoolique et refuse jusqu'à l'autorité qui lui échoit de par sa prestance naturelle. P. 388 :

" Il ne donnait jamais de conseils qu'on ne lui demandât. Encore fallait-il les lui demander deux fois. "
Nous nous éloignons ainsi de l'image idéalisée de la Noblesse, pour rallier une vision plus nuancée, plus politique de la situation : la vision de Dumas. Dumas insiste en permanence sur la supériorité d'Athos, comme nous allons le démontrer dans notre première partie : " La Noblesse d'Athos ".

Par la suite, nous nous interrogerons tout naturellement sur les raisons d'être de la dégénérescence d'Athos : ses causes dans le récit et la dimension politique qu'elle introduit dans le roman. Ceci constituera notre seconde partie : " Le passé d'Athos ".

A partir des notions exposées dans la seconde partie, nous élaborerons une analyse de la psychologie d'Athos dans le roman, reflétant l'évolution de la société. Dans le

en relation

  • Stendhal
    5252 mots | 22 pages
  • Stendhal
    10426 mots | 42 pages
  • STENDHAL
    550 mots | 3 pages
  • Stendhal
    261 mots | 2 pages
  • Stendhal
    419 mots | 2 pages
  • Stendhal
    4985 mots | 20 pages
  • Stendhal
    389 mots | 2 pages
  • Stendhal
    876 mots | 4 pages
  • Stendhal
    395 mots | 2 pages
  • Stendhal
    999 mots | 4 pages