Stendhal

419 mots 2 pages
Extrait / Introduction

Le rouge et le noir est un récit écrit par Stendhal en 1830, publié à Paris. Pour écrire ce récit Stendhal s'est inspiré des faits divers de son époque. L'histoire de Julien Sorel retrace à peu de chose près celle d'Antoine Berthet, condamné à mort et exécute en 1928, ( deux ans avant la publication du livre) pour meurtre envers la femme chez qui il était précepteur. Ce roman compte deux parties : la première retrace le parcours provincial de Julien Sorel, son entré chez les Rênal, et la montée de ses ambitions au séminaire. La seconde partie raconte la vie du héros à Paris comme secrétaire de Monsieur de la Mole et son déchirement entre ambition et sentiments.

Plan

Le rouge et le noir est un récit écrit par Stendhal en 1830, publié à Paris. Pour écrire ce récit Stendhal s'est inspiré des faits divers de son époque. L'histoire de Julien Sorel retrace à peu de chose près celle d'Antoine Berthet, condamné à mort et exécute en 1928, ( deux ans avant la publication du livre) pour meurtre envers la femme chez qui il était précepteur. Ce roman compte deux parties : la première retrace le parcours provincial de Julien Sorel, son entré chez les Rênal, et la montée de ses ambitions au séminaire. La seconde partie raconte la vie du héros à Paris comme secrétaire de Monsieur de la Mole et son déchirement entre ambition et sentiments. L'extrait que nous étudions ce trouve au début du roman. Pendant cet extrait l'auteur mais en valeur les portraits physique et moraux de Julien ainsi que de son père et ses frères, à l'aide d'opposition physique et de portraits antithétiques. On peut donc se demander en quoi le personnage de Julien est marginalisé en tant que lecteur dans ce texte. Par conséquent nous étudierons en premier le portrait de Julien : un être à part et en second la double image de la lecture. Pour conclure nous constatons dans cet extrait que l'auteur montre que Julien est marginalisé à l'aide de plusieurs opposition physique,

en relation

  • Stendhal
    5252 mots | 22 pages
  • Stendhal
    10426 mots | 42 pages
  • STENDHAL
    550 mots | 3 pages
  • Stendhal
    261 mots | 2 pages
  • Stendhal
    389 mots | 2 pages
  • Stendhal
    999 mots | 4 pages
  • Stendhal
    4985 mots | 20 pages
  • Stendhal
    1284 mots | 6 pages
  • Stendhal
    395 mots | 2 pages
  • Stendhal
    876 mots | 4 pages