Stratégie qualité ray ban. théo et cédric

3878 mots 16 pages
Cédric &
Théo

Stratégie qualité du groupe "Ray Ban"

2ème année de Techniques de Commercialisations IUT Paris
Sommaire

Introduction

Chapitre 1 : Spécialisation ou diversification

1) Effectifs de l’entreprise et Structure du capital 2) Compétences (ou savoir faire) caractéristiques de la société 3) Activité qui met en œuvre les compétences, DAS choisis 4) Spécialisation et diversification 5) Problèmatique

Chapitre 2 : Diagnostique de la gestion stratégique à l’intérieur d’une activité

A- Diagnostique Externe

1) PESTEL 2) Analyse du secteur 3) Forces de Michael Porter

B- Diagnostique Interne

1) Ressources de l’entreprise - facteur corporels - facteur financier : carré financier sur 3 ans - facteur immatériel 2) Avantages concurrentiels 3) Economie d’échelle 4) Effet d’expérience 5) Synergies 6) Différenciation 7) Environnement concurrentiel (Matrice BCG2) 8) Analyse SWOT

Chapitre 3 : Choix d’un mode de croissance

1) Mode de croissance privilégié dans le passé 2) Matrice d’Ansoff 3) Croissance interne dans l’avenir 4) Croissance externe dans l’avenir 5) Croissance contractuelle 6) Internationalisation

Conclusion

Introduction

L’entreprise Ray Ban a été créée en 1937 après des demandes de l’US Air Force qui voulait équiper ses pilotes de meilleurs verres solaires. Ce sont deux associés Bausch et Lomb qui ont créé cette marque. A l’origine les lunettes de la marque étaient réservées uniquement à l’usage des militaires, c’est grâce à son savoir-faire technologique que Ray Ban entre dans le marché des lunettes de luxe.

C’est en 1999 que le groupe italien Luxottica (plus grand groupe de luxe mondial) rachète la prestigieuse marque de lunettes Ray Ban. Son chiffre d'affaires 2006 est de 4,7 milliards d'euros, et de 5,2 milliards d'euros en 2008 et 6 milliards en 2010.Luxottica a son

en relation

  • qkjshgdkqsjdfhgs
    10887 mots | 44 pages
  • Parisien
    53265 mots | 214 pages
  • Parution du 17 juin 2015
    70007 mots | 281 pages