Stratégie

1967 mots 8 pages
I - L’internationalisation de l’entreprise
L’internationalisation est une stratégie de développement de la firme hors de son marché national (ou marché domestique), afin de bénéficier d’avantages concurrentiels supplémentaires. Les causes de cette ouverture à l’international peuvent être analysées sous deux angles complémentaires. D’une part, l’internationalisation de la firme est liée à des variables générales d’environnement économique et à des facteurs liés à son productive. D’autre part, l’internationalisation de la firme est liée à ses contraintes stratégiques.
Les causes générales
Les variables macroéconomiques
D’une manière générale, l’ouverture vers l’extérieur permet à la firme de conquérir de nouvelles parts de marchés, d’accroître sa notoriété, son influence, son chiffre d’affaires, et de diversifier ses approvisionnements et ses débouchés. Cette ouverture est facilitée par la mise en place d’institutions internationales destinées à réguler les échanges et à réduire les droits de douane ainsi que les obstacles non tarifaires (OMC). De plus la coopération économique régionale se développe par la création de zones de libre-échange (Alena) ou d’unions économiques intégrées (UE). Enfin le progrès technique raccourcit les distances, en favorisant simultanément le transport physique des biens et le développement des communications par l’usage des Tice et des réseaux électroniques (Internet).
Les variables de l’entreprise
L’internationalisation, par l’implantation d’unités de production comme par l’exportation, permet de bénéficier de trois types d’opportunités : * Des opportunités techniques grâce aux gains de productivité des transports (baisse du coût et réduction du temps des transports), grâce aux différences de qualification de la main d’œuvre, et enfin en raison de l’inégale dotation des Etats en ressources productives (matières premières par exemple). * Des opportunités commerciales, liées à plusieurs évènements : l’apparition de nouveaux

en relation

  • Stratégie
    1748 mots | 7 pages
  • strategie
    4042 mots | 17 pages
  • Strategie
    1603 mots | 7 pages
  • stratégie
    1240 mots | 5 pages
  • Stratégie
    925 mots | 4 pages
  • La stratégie
    1818 mots | 8 pages
  • Stratégie
    2475 mots | 10 pages
  • Les stratégies
    453 mots | 2 pages
  • stratégie
    1275 mots | 6 pages
  • Stratégie
    4972 mots | 20 pages