Styles littéraires d'albert camus

1230 mots 5 pages
Dans notre ère, il y a eu différents styles littéraires, donc celui d’Albert Camus avec l’absurde. Ce style d’écriture reflet les préoccupations modernes comme le bonheur, le plaisir et la sensibilité. C’est ce qu’il est question ici, la sensibilité d’un personnage, Meursault, et ce autant sur lui-même que sur les autres, dans L’étranger d’Albert Camus. Cette sensibilité étant prouvée du côté physique et psychologique.

Il est possible de dire que Meursault est sensible à tous les petits signes que son environnement porte à son égard. Il paraît sentir énormément de sensation avec ses sens. Tout d’abord, il est très observateur, sa vu est très aiguisée. Il peut avoir peur juste en voyant certaines personnes. « Quand je l’ai vu, j’ai eu un petit tremblement. » Il indique qu’il peut frémir juste en voyant une personne qui a un mode de vie complètement à l’opposé de lui. Il remarque tous les faits et gestes que ses yeux peuvent percevoir. « À ce moment, ses mains ont eu un geste d’agacement, mais il s’est redressé et a arrangé les plis de sa robe. » Il remarque tellement les petits gestes qui sont parfois inutiles dans son intérêt, que ceux-ci peuvent parfois le déranger. En plus, Meursault a un regard attentif. Il regarde toujours dans les yeux de son interlocuteur pour être sûr de bien comprendre. « Il s’est levé à ce mot et m’a regardé droit dans les yeux. C’est un jeu que je connaissais bien. » Il est possible de remarquer que cette situation démontre bien son regard attentif parce qu’il reconnaît assez vite que derrière ce sujet, il se cache un petit jeu pour prouver sa crédibilité. Par la suite, Meursault a une ouїe prononcée. Il remarque le ton de ses pairs pour savoir plus exactement ce qu’ils veulent dire. « Il (l’aumônier) parlait d’une voix inquiète et pressant. J’ai compris qu’il était ému et je l’ai mieux écouté. » En écoutant très attentivement le ton de ses interlocuteurs, Meursault comprend les sentiments qu’ils ressentent et ce sans peser les

en relation

  • L'étranger, Albert Camus
    906 mots | 4 pages
  • Roman, connaitre le monde
    1803 mots | 8 pages
  • Dissertation sur la fiction
    1424 mots | 6 pages
  • Le théâtre de l'absurde
    558 mots | 3 pages
  • gggggggggggggg gggggggg
    952 mots | 4 pages
  • Quel type de savoir sur l'homme la littérature dispense-t-elle ?
    1134 mots | 5 pages
  • Dissertation italo calvino "il faut lire les classiques"
    1239 mots | 5 pages
  • Lolilol
    1181 mots | 5 pages
  • Dissert
    2212 mots | 9 pages
  • Dissertation français roman et visions du monde
    2752 mots | 12 pages