Suis-je vraiment le sujet de mes pensées & de mes actions?

Pages: 8 (1831 mots) Publié le: 22 mars 2013
INTRODUCTION

Nous n’aimons pas nous savoir manipulés. Parfois, nous préférons aussi ignorer que nous manipulons autrui. Or, de nos jours, les rapports humains, qu’ils se développent dans la sphère privée ou dans le monde professionnel ou public, sont de plus en plus marqués par des stratégies d’emprise. événements de mon enfance, les relations à l’autre qui s’y sont développées , l’héritageculturel et historique de mon pays conditionnent ma personnalité et mes choix parfois sans que je m’en aperçoive. Alors suis 'je vraiment le sujet de mes pensées & de mes actions?

La notion de sujet est polysémique. On parle de sujet d'expérience, de sujet de thèse, de sujet de devoir ; mais aussi au sens politique, un homme subissant une autorité. Au sens le plus moderne philosophiquement,le sujet est un être conscient ; une personne qui se pense et qui s'exprime à la première personne. C'est un être qui est capable de se représenter et de se prendre pour objet de pensée. Le sujet est action dans une phrase.

Le sujet apparaît comme une évidence. « Je » la pensée d'un être conscient. Mais le sujet est tout de même problématiqe puisuqe le «  j e » peut refléter l'opinioncommune.

Les pensées, entièrement dans l'intériorité, se rapportent plus profondément au sujet. Elles sont l'oeuvre d'une conscience. Cependant, il faudra voir la part d'influence extérieure à l'oeuvre : ce que j'appelle « mes » pensées, est-ce bien entièrement mes propres pensées ? Les actions au contraire appartiennent au domaine de l'extériorité, de ce qui est visible. Cependant, elles relèvent dela volonté, donc des pensées et de l'intériorité. Mais toutes nos actions ne sont pas l'oeuvre de notre volonté. 
Dès lors, en quoi réside notre « moi » : est-ce une individualité spontanée, qui est entièrement l'auteur et le créateur de nos pensées et de nos actions ? Ou bien le sujet est-il justement le produit des pensées et des actions ? En d'autres termes : qu'est-ce exactement que lesujet, et comment peut-on le définir par rapport à ses pensées et ses actions ? Quel rapport les unit ?
Qui pense quand je pense « je » ? Qui agit quand j’agis ?, qui est ce sujet qui se prétend maître dans sa propre maison ? On pourrait même ajouter une mention supplémentaire : qui parle quand je dis « je » 

Ce sujet pose donc le problème de la conscience de soi.

Pour Sartres, «  les actionsnous font exister et ne sont pas le simple effet de notre esprit alors que pour Leibriz «  la réalité de l'acton est la réalisation du sujet. » Pour répondre à ses problématiques nous analyserons dans un premier temps l'affirmation du sujet dans son retour sur lui même. Puis les influences qu’éprouve le sujet au cours de son existence.

ON DECIDE DE NOS PENSEES

Le sujet selon notreintroduction est doté d'une conscience .
C'est dans la conscience que le monde nous apparaît. C'est par la conscience que le sentiment est connu, que les choses sont décrites et pensées, que l'image est imaginée ou que le jugement est prononcé. Nous connaissons tout par la conscience. Mais connaissons nous la conscience elle même ? Nous passons certes notre vie dans la conscience, mais sans laconnaître et sans nous connaître. Que savons nous de notre propre conscience ? Le moi se pense sur une certaine forme parce qu'il est d'abord un esprit. Je suis mes pensées, mes pensées font ce que je suis. C'est la raison pour laquelle la question de la connaissance de soi, si l'on met de côté les réponses d'ordre général, ne peut être ressaisie que dans une approche introspective. Pour découvrir qui jesuis, il faut que je puis-je préciser qui suis-je. Avec mon histoire personnelle, avec la configuration de pensée qui m'est propre, avec mes opinions, l'image que j'ai de moi, ce que je porte dans mon intimité, ce que représente mon intériorité. Le sens du moi prend racine dans un passé et il tisses les souvenirs. L'idée que j'ai de moi n'est pas séparable de la mémoire. Toutefois, il faut...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Suis je bien le sujet de toutes mes pensées et de mes actions ?
  • Suis je sujet de mes pensées
  • Descartes
  • Peut-on vraiment prétendre à la maîtrise de nos pensées?
  • Sujet : la pensée de paul valéry dans l’amateur de poèmes
  • Pascal, pensées sur la religion et sur quelques autres sujets
  • Sujet : que pensez-vous de cette pensée de pascal : tout ce qui se perfectionne par progrès périt aussi par progrès.
  • Les actions

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !