Sujet "la volupté"

Pages: 8 (1841 mots) Publié le: 26 mai 2013
La Volupté 7/01/2013
« Ô douce volupté, sans qui dès notre enfance,
Le vivre et le mourir nous deviendraient égaux ;
Aimant universel de tous les animaux,
Que tu sais attirer avec violence !
Par toi tout se meut ici-bas.
C’est pour toi, c’est pour tes appâts,
Que nous courrons après la peine.
Il n’est ni soldat, ni capitaine,
Niministre d’État ni prince ni sujet,
Qui ne t’ait pour unique objet. »
Cet Éloge de la volupté que l’on trouve dans Les Amours Psyché de Jean de La Fontaine est censé susciter l’étonnement, chez nous qui étudions le plaisir dans son rapport à l’homme.
Volupté vient du latin voluptas la « satisfaction ». Nous avons manifestement à faire à un plaisir des sens et de l’intellect dans lequel tousles hommes semblent se jeter corps et âmes. La volupté paraît illustrer la valeur autotélique du plaisir. Si elle est une forme de satisfaction on a pourtant cherché à l’en distinguer du simple mot de satisfaction, la volupté est un mot du jargon des poètes, satisfaction suprême, divine, réplétion, soulagement, accord de sens ou de la raison, elle désigne cet état de grâce des corps conquis, parl’intermédiaire du plaisir.
Sa poursuite est la quête de bien des hommes. Alors qu’on pense du plaisir qu’il est éphémère, qu’il doit être distancié de l’homme sans quoi l’homme s’éloigne de l’élévation et de la perfection vers laquelle il doit tendre, perfection qui bien souvent nécessite l’ascèse.
Est-ce bien sain et légitime de poursuivre la volupté comme un idéal ? Quelle est la logique del’obsession de la vie de plaisir ?
Plan à suivre :
I. Dans un premier temps, nous insisterons sur la nécessité de faire de la volupté un idéal à suivre, privilégier.
II. Par la suite, confronté au paradoxe des désirs, nous verrons en quoi cette quête n’est autre qu’une tyrannie du plaisir.
III. Enfin, à un niveau de pensée plus élevé, nous rejoindrons les thèses épicuriennes pourcomprendre ce qu’est la double nature de la volupté, non pervertie.

Partie I La volupté comme un idéal qu’il faut privilégier.
De prime abord, la quête des hommes semble être celle de la volupté, de la satisfaction ininterrompue, de la jouissance vive. C’est l’angoisse de leur finitude qui trouve son salut dans la volupté. La volupté est divine parce qu'elle est l'équilibre même, restaurédans la satisfaction intégrale des corps. Rien de plus simple, de plus évident, de plus direct. Les dieux, les hommes et les animaux enfin égaux dans l'exigence et l'obtention du plaisir. Rien au-delà. Les fantasmes et autres simulacres comme les dogmes ont beau nous séduire : il n'a rien de plus à espérer que la volupté. Tout dogmatisme qui enseigne de plus hautes exigences est faux et à bannir. Lavolupté est la raison qui pousse les hommes à chercher un paradis terrestre, fini, sans illusion, il faut donc la rechercher de façon obsessionnelle.
« Si j’ai perdu mes jours dans la volupté, ah, rendez-les-moi, grands Dieux, pour les reperdre encore. »Ecrit la Metterie dans l’Art de jouir.
Reprenons la citation de La fontaine, « Par toi tout ce meut ici-bas » la volupté est la flamme del’action humaine, que recherche-t-on sur terre si ce n’est le plaisir et la satisfaction la plus divine ?
L’époque moderne est le théâtre de la quête de la volupté, jusqu’alors bornée aux limites du corps, en mettant la science au service de cette industrie du plaisir, nous repoussons sans cesse ces limites pour atteindre ce paradis terrestre que nous nommons la dolce vita, la volupté même.Poursuivre la volupté comme un idéal tel était le message de Beaudelaire dans l’invitation au voyage, voulant conduire Marie Daubrun, actrice dont il s’était épris, à une sorte de paradis sur terre, « Là tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté. » Dans l’invitation au voyage.
La grande littérature (puisque c’est là qu’on emploie le plus souvent le mot) nous fait penser la volupté...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Luxe calme et volupté
  • Idylle sur une isthme de volupte
  • De fuir les voluptes au prix de la vie
  • Luxe , calme et volupte
  • Fiche de lecture la volupté d'être
  • Luxe calme et volupté de matisse
  • Sujet
  • le sujet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !