Sujet low cost ses seconde

620 mots 3 pages
DELAVAL Guillaume 205
Sciences économiques et sociales

L'ultra low-cost Renault a t-il un avenir dans les pays émergents ?
Le constructeur d'automobile Renault a développer une plate-forme, visant à créer un véhicule ultra low-cost pour augmenter ses ventes dans les pays émergents. Renault continue sa poursuite sur l'ultra low-cost et ce projet pourrait servir "d'ascenseur" au pouvoir d'achat.I- Les voitures «Ultra-low cost» pourrait interesser les consommateurs des pays émergents car elles sont pas chers
A-Ces voitures de très bas prix n’étaient initialement pas destinées à être une marque low-cost en Europe de l’ouest. Mais à conquérir de nouveaux marchés, comme l’Inde ou l’Amérique du Sud. Renault dément le prix de 2500 euros la voiture et peut-être seulement sur internet.
Puisque les modèles low-costs furent conçus à l'origine pour les pays émergents, ces pays dispose d'une avance considérable sur l'un des seuls créneaux à fort potentiel de croissance en Europe. 29% des Européens se disent tentés par l'achat d'une voiture low-cost, selon une étude de l'Observatoire Cetelem de l'automobile. Ces nouveaux chiffrent pourraient améliorer le marché et être un bon plan économique.
B- La nombreuse clientèle étant pas convaincu au niveau de la sécurité pour un prix aussi bas, Renault doit persuader la clientèle de la sécurité.
Afin de rendre ces nouvelles voitures homologuées et sécurisées, la voiture à besoin d'être équipée de matériaux solides soit plus cher. La voiture étant plus cher, celle-ci peut-être plus difficile à vendre. Mais cette homologation peut aussi créer des emplois et limiter le taux de chômage, et finalement, rentre la voiture plus sûre et mieux vendable niveaux avantages et persuasion.

II- Mais Renaut a oublié que les gens ne veulent pas d'une «voiture de pauvre»

A-Cette nouvelle gemme de voiture risque de ne pas avoir sa place dans la vie quotidienne des pays émergents tel que l'Inde..
En effet, le premier échec serait, qu'elle

en relation

  • fiche lecture
    2359 mots | 10 pages
  • Relancer le marché des compagnies traditionnelles face au low cost
    6162 mots | 25 pages
  • Low cost
    15051 mots | 61 pages
  • Low cost
    15049 mots | 61 pages
  • CAS AIR FRANCE
    14312 mots | 58 pages
  • Faisabilité d'une ligne easyjet
    6443 mots | 26 pages
  • Low cost
    5833 mots | 24 pages
  • Air france
    19528 mots | 79 pages
  • Low cost jeunes air france
    32370 mots | 130 pages
  • Aeroport de charleroi geo
    3383 mots | 14 pages