Sujet : peut-on ne pas interpréter? note: 13.

1239 mots 5 pages
Sujet : Peut-on ne pas interpréter?

L'interprétation est une réflexion, un regard sur les choses. C'est également la manière dont une chose est comprise et utilisée dans la pratique. Cette interprétation n'est possible que lorsque le sens de l'œuvre, du texte ou de quoi que ce soit n'ait pas été fixée.
On trouve la notion d'interprétation dans plusieurs domaines; les rêves, les écrits, l'art en général, la religion, l'histoire, la psychologie, la recherche entre autres. Tout est passible d'être interprété. Mais est-il possible de ne pas interpréter, de tout accepter tel qu'il est, sans chercher a donner un sens a chaque chose? Mais alors, si on ne donne plus sens a rien, peut-on dire qu'il est possible de ne pas exercer de réflexion sur ce qui nous entoure? C'est ce que nous tenterons de résoudre dans le premier temps de notre réflexion, en montrant que l'interprétation est automatique voire inconsciente et qu'elle est indispensable, ensuite nous prouverons que dans certains autres cas, il n'est pas nécessaire d'interpréter chaque chose pour en comprendre la signification, et enfin pour terminer, nous aborderons les conséquences de l'interprétation de manière générale.

Le langage nous permet de communiquer, il est aussi le premier domaine dans lequel nous pouvons affirmer qu'il y a interprétation systématique.
Nous commencerons par nous intéresser a l'action de parler. En effet, dans la parole, les mots sont toujours interprétés, pour plusieurs raisons selon le contexte, mais plus généralement dans le but de comprendre le sens de la phrase. Plusieurs mots par exemple, dans le langage se prononcent pareil, mais ont un sens totalement différent, exemple; mère, mer, maire. Le choix du mot adéquat se fait dans notre tête, sans y réfléchir.
Interpréter en psychanalytique, c'est retrouver le sens des pensées latentes à partir des paroles et du comportement manifestes relevés dans la cure. Comme le disait Freud, l'interprétation du psychanalyste est

en relation

  • Chromatographie
    854 mots | 4 pages
  • psychologie clinique et pathologique
    1345 mots | 6 pages
  • Jo de sydney
    787 mots | 4 pages
  • Intervenants du tourisme
    4487 mots | 18 pages
  • Les opportunités et menaces d'areva
    1874 mots | 8 pages
  • Rire pour quoi faire
    937 mots | 4 pages
  • Outils Quanti
    4032 mots | 17 pages
  • La synthèse de documents
    1150 mots | 5 pages
  • Chargeur ordinateur portable
    1458 mots | 6 pages
  • Technique analyse d'image
    1888 mots | 8 pages