Sujet d'invention sur une scène de théatre

Pages: 4 (839 mots) Publié le: 13 novembre 2012
« L’Abbé de Chateaux Neuf rapporte à un ami l’étonnant entretien avec Mme de Grancey, il lui donne son point de vue sur cette scène »

Un jour de forte pluie, je me fis arrêter dans la rue par unjeune homme pour me dire que ma charmante épouse Eleonor de Lacroix, avait une lettre à me remettre de la plus haute importance de mon très cher ami l’Abbé de Chateaux Neuf. Je m’y précipitai carplutôt dans la journée un de ses plus fidèle ami m’avait aperçu et me dis que l’Abbé m’enverrait une lettre de la plus haute importance. Je n’eus tout juste le temps de passer la porte que ma charmanteépouse me sauta dessus pour me remettre cette lettre, elle fut tellement enthousiaste à l’idée de connaitre le contenu de ce courrier si important quelle en déchira un coin. Nous nous installâmes dansun fauteuil, et nous commençâmes une lecture silencieuse chacun de notre côté.

Cher Paul,
Je me suis permit de t’envoyer une lettre, pour te raconter ma rencontre avec Mme de Grancey qui est desplus déroutante. Elle était tout de Blanc vêtue, avec un chignon et un magnifique chapeau. Mme la maréchale de Grancey était fort impérieuse ; elle avait d’ailleurs de très grandes qualités. Sa plusgrande fierté consistait à se respecter soi-même, à ne rien faire dont elle pût rougir en secret ; elle ne s’abaissait jamais à dire un mensonge, elle aimait mieux avouer une vérité dangereuse que d’userd’une dissimulation utile ; elle disait que la dissimulation marque toujours de la timidité. Ses amants l’adoraient, ses amis la chérissaient, et son mari la respectait. Elle passa sa vie à s’amuseret à jouir de c’est multiples privilèges, n’ayant lu que des lettres d’amis ou d’admirateurs, ne se cultivant qu’avec les nouvelles principales du jour … Elle vit sa beauté naturelle disparaitre avecl’âge même si pour moi elle reste une femme forte et surtout une femme ayant un charme indéniable. Elle se mit à la lecture de grand auteur t’elle que Racine, Montaigne. Je me fis dire dans un coin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sujet d'invention: scène de retrouvaille
  • Sujet d'invention theatre
  • Sujet d'invention; mise en scène
  • La violence au théatre, sujet d'invention
  • Sujet d'invention sur le théâtre
  • Sujet d'invention le théâtre Cyrano de Bergerac
  • Sujet d'invention mise en scène théatrâle
  • Sujet d'invention parodie scène de rencontre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !