Sujet d'invention - l'assomoir de zola : la scène de l'alambic

Pages: 3 (550 mots) Publié le: 13 mars 2013
Le 17 Novembre 1877
Chère amie,

Mr. Coupeau et moi-même somment allés la nuit dernière au café l’Assommoir à Paris. Je ne connaissais pas ce lieu ; il régnait dans le quartier une atmosphèremacabre, sombre, inquiétante. Les ruelles étaient remplies d’ivrognes qui passaient leurs journées et leurs soirées ici.
Dans le café, des tableaux représentants des bateaux décoraient ce lieu sinistreet la fumée des pipes et cigarettes que fumaient les hommes stagnait au plafond : je n’arrivais pas à respirer correctement. L’ambiance y était malheureuse et misérable. Le garçon de café pritcommande, Cadet-Cassis avait choisi pour moi. Je voyais de loin, derrière la barrière de chêne, une énorme bête de cuivre rouge et le serveur qui la mettait en route. Les enroulements sans fin des tuyauxrouillés montraient l’horreur de cette machine. Aucune fumée ne s’en échappait, mais une forte odeur d’alcool flattait mon odorat. Cette machine était comme une besogne de nuit, nous n’entendions aucunsouffle intérieur, aucun ronflement souterrain. Pendant le processus, Mr. Coupeau ne disait pas un mot, il me fixait avec son regard profond. Un regard qui me terrifiait mais qui m’attirait à la fois.Je pris donc parole et lui demanda de m’expliquer le fonctionnement de cette machine complexe. D’après lui, cet appareil était un alambic destiné à la séparation de produit par chauffage puis parrefroidissement : le principe de la distillation. Il m’expliqua aussi par des termes effrayants les composants de cette monstruosité : il y avait le corps, le chapiteau, le col de cygne et le serpentin.Mr. Coupeau semblait très bien connaître son sujet. J’avais du mal à saisir ce vocabulaire alambiqué, mais cela ne m’importait guère. Enfin, le garçon de café arriva avec les deux chopes en verrerempli de cet alcool angoissant. De loin, l’alambic, sourdement, sans une flamme, sans une gaieté dans les reflets restreins des ses cuivres, continuait, laissait couler sa sueur d’alcool, pareil à une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'alambic, l'assomoir d'emile zola
  • lecture analytique zola l'assomoir l'alambic
  • Sujet d'invention sur la methode de zola
  • Sujet d'invention: scène de retrouvaille
  • Sujet d'invention sur une scène de théatre
  • Sujet d'invention; mise en scène
  • Commentaire de texte sur le passage de l'Alambic dans L'Assomoir de Zola
  • Sujet d'invention mise en scène théatrâle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !