Supplément au voyage de bougainville, denis diderot

1831 mots 8 pages
L’aumônier et l'Otaïtien étaient à peu près du même âge, trente-cinq à trente-six ans. Orou n'avait alors que sa femme et trois filles appelées Asto, Palli et Thia. Elles le déshabillèrent, lui lavèrent le visage, les mains et les pieds, et lui servirent un repas sain et frugal. Lorsqu'il fut sur le point de se coucher, Orou, qui s'était absenté avec sa famille, reparut, lui présenta sa femme et ses trois filles nues et lui dit :
Tu as soupé, tu es jeune, tu te portes bien ; si tu dors seul, tu dormiras mal : l'homme a besoin, la nuit, d'une compagne à son côté. Voilà ma femme, voilà mes filles, choisis celle qui te convient ; mais si tu veux m'obliger, tu donneras la préférence à la plus jeune de mes filles qui n'a point encore eu d'enfants. La mère ajouta: Hélas ! Je n'ai pas à m'en plaindre, la pauvre Thia ! Ce n'est pas sa faute.
L’aumônier répondit que sa religion, son état, les bonnes mœurs et l'honnêteté ne lui permettaient pas d'accepter ses offres.
Orou répliqua :
Je ne sais ce que c'est que la chose que tu appelles religion mais je ne puis qu'en penser mal, puisqu'elle t'empêche de goûter un plaisir innocent auquel nature, la souveraine maîtresse, nous invite tous ; de donner l'existence à un de tes semblables ; de rendre un service que le père, la mère et les enfants te demandent ; de t'acquitter envers un hôte qui t'a fait un bon accueil, et d'enrichir une nation en l'accroissant d'un sujet de plus. Je ne sais ce que c'est que la chose que tu appelles état ; mais ton premier devoir est d'être homme et d'être reconnaissant. Je ne te propose pas de porter dans ton pays les mœurs d'Orou, mais Orou, ton hôte et ton ami, te supplie de te prêter aux mœurs d'Otaïti. Les mœurs d'Otaïti sont-elles meilleures ou plus mauvaises que les vôtres ? c'est une question facile à décider. La terre où tu es né a-t-elle plus d'hommes qu'elle n'en peut nourrir ? en ce cas tes mœurs ne sont ni pires ni meilleures que les nôtres. En peut-elle nourrir plus qu'elle n'en a

en relation

  • Supplement au voyage de Bougainville, Denis diderot
    560 mots | 3 pages
  • Denis diderot - supplément au voyage de bougainville
    1003 mots | 5 pages
  • Commentaire supplément au voyage de bougainville, denis diderot
    1123 mots | 5 pages
  • Denis diderot - supplément au voyage de bougainville
    810 mots | 4 pages
  • "La harangue du vieillard", supplément au voyage de bougainville, denis diderot
    1907 mots | 8 pages
  • Denis diderot, supplément au voyage de bougainville (1796)
    616 mots | 3 pages
  • Lecture analytique Supplément au voyage de Bougainville Le discours du Vieillard Denis Diderot
    1213 mots | 5 pages
  • incipit
    642 mots | 3 pages
  • Supplement voyage de bougainville
    790 mots | 4 pages
  • Denia diderot - supplement au voyage de bougainville
    420 mots | 2 pages