Supplément au voyage de bougainville

Pages: 5 (1069 mots) Publié le: 13 juin 2012
1772, Afin de remettre en question les affirmations du navigateur francais Bougainville concernant les peuples étrangers, Denis Diderot, membre du courant des lumières, écrit Le Supplément au voyage de Bougainville. Cette œuvre est un conte philosophique dont le passage étudié met en scène le chef du peuple tahitien qui adresse un discours, d'abord à ses compatriotes : il leur reproche des'émouvoir du départ de ceux qu'il considère comme des envahisseurs. Puis il s'adresse à Bougainville avec mépris, il le blâme de son influence néfaste sur les Tahitiens et fait à cette occasion, un portrait machiavélique des Européens. Très rapidement le discours se transforme en un éloge de la vie sauvage, naturelle.
De fait, nous allons étudier comment Denis Diderot, à travers ce conte, condamnela civilisation européenne au profit de celle des tahitiens.
Pour ce faire, Il nous fait part dans un premier temps, des méfais de la civilisation européenne et fait dans un second temps l’éloge de la culture tahitienne.

Afin de discréditer les Européens aux yeux de son peuple, le chef tahitien présentent les visiteurs comme des personnes violentes et mal intentionnées. En effet, il utiliseles adjectifs « ambitieux » et « méchants » (ligne 2) pour les définir. Ensuite, il n’hésite pas à utiliser des termes à expression insultante comme « brigands » (ligne 10) ou encore «plein de vices ». Il est également possible de relever un champ lexical de la violence avec des verbes tel que «  enchainer » « égorger » ou « assujettir». Le chef tahitien pointe du doigt les armes des européensen employant les synecdoques, « le fer qui pend » pour parler de l’épée, et le « morceau de bois » pour le revolver sans doute. Le chef tahitien condamne donc la violence des Européens à travers son discours.
De plus, il estime que les Européens sont égoïstes et méprisant envers autrui. Ainsi, le vieil homme traite de l’égoïsme des européens du fait de leur individualisme, l’emploi des adjectifspossessifs « tien » et « mien » définissant la conception de la propriété chez les Européens qui s’opposent au « tout et à tous » des tahitiens. Leur égoïsme s’applique aussi sur la question de la propriété corporelle car le champ lexical de l’esclavage est omniprésent dans le texte à travers l’emploi des termes : « Assujettir » ; « vous servirez » ; « esclavage » ; « asservir »…. Il dénonce unesociété qui refuse le partage, idée que le chef ne comprend pas car il emploi « je ne sais qu’elle distinction » qui dénote son incompréhension vis à vis de la culture européenne. Le chef des tahitiens montre du doigt le fait que les explorateurs méprisent les tahitiens car ils ont voulu s’approprier leur terre sans leur consentement, notamment avec l’utilisation de la périphrase « lame demétal » définissant l’enseigne européenne marquant les territoires nouvellement acquis avec les mots inscrits  « ce pays est à nous ». Par ailleurs, on remarque l’indignation du vieillard au travers des questions rhétoriques telles que  « faire des esclaves ? » (Ligne 19) « pourquoi ? » (Ligne 21) ou encore « qu’en penserais-tu ? » (Ligne 23) pour prouver au européens à quel point ils sont hypocrites.Le chef des tahitiens considère donc que les européens sont néfastes et portent préjudices aux peuples Tahitien.
D’autre part le chef tahitien justifie le malheur du peuple européen par ses désirs qui se substitue à leur besoins. Il emploi l’oxymore « besoins factices » afin de dénoncer la dimension superflu de ces soit disant besoin qui sont en fait, à son sens, des désirs inutile. Ces besoinsnon-naturels conduisent les explorateurs vers une quête malheureuse. La phrase d’injonction « va dans ta contrée… » Dans la quelle le chef emploi des verbes forts tel que « agiter » et  « tourmenter » annonce la frustration que les européens auront à l’issue de leur voyage. Mais cette dimension factice s’applique aussi aux valeurs des européens que le vieux tahitien définie par l’oxymore...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Diderot supplement au voyage de bougainville
  • Supplément au voyage de bougainville
  • Supplément au voyage de bougainville
  • Supplément au voyage de bougainville
  • Supplément au voyage de bougainville
  • Supplement au voyage de bougainville, analyse
  • Diderot, supplément au voyage de bougainville
  • Supplement voyage de bougainville

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !