Sur la laicité

Pages: 47 (11520 mots) Publié le: 18 février 2011
SUR LA LAÏCITÉ Notes pour un exposé par Yves Chevallard
 Les notes qui suivent ont été rédigées à l’origine pour soutenir un exposé oral fait le 18 juin 2003 à l’IUFM d’Aix-Marseille devant des élèves professeurs de deuxième année des premier et second degrés. Mises à jour en novembre 2003, elles ne sauraient pourtant être regardées que comme l’outil très imparfait d’un premier travail sur lesquestions qui s’y trouvent abordées.

Question 1. – D’où viennent les mots laïque et laïcité, et que sont-ils censés signifier ?  Dans le supplément à son dictionnaire, à l’entrée LAÏCITE, Émile Littré note : LAÏCITÉ (la-i-si-té), s. f. Caractère laïque. Au sujet de l’enseignement laïque,... le Conseil [général de la Seine] a procédé au vote sur la proposition de la laïcité, qui a étérepoussée, la Patrie, 11 nov. 1871.  En 1871, lorsque le mot est attesté pour la première fois, il s’agit bien entendu d’un néologisme ; dans l’article LAÏCITE qu’il rédige pour le Dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire (Hachette, Paris, 4 vol., 1878-1887), Ferdinand Buisson (1835-1932) écrit encore : Ce mot est nouveau, et, quoique correctement formé, il n’est pas encore d’un usage général.Cependant le néologisme est nécessaire, aucun autre terme ne permettant d’exprimer sans périphrase la même idée dans son ampleur.  Dans l’article LAÏQUE du même dictionnaire, le même auteur précise l’origine du mot. Indiquant que laïque a été formé d’après le latin laicus, il note : Mais que voulait dire ce mot latin, et d’où venait-il ? On en chercherait vainement l’étymologie dans les racinespropres à la langue de Rome ; c’est un mot étranger, c’est la transcription de l’adjectif grec laïkos, et celui-ci est dérivé du substantif grec laos, qui signifie « peuple », « nation ».  Pour cerner un peu mieux le sens brut du mot, Buisson le fait entrer dans une opposition de termes : Une façon de mieux déterminer la valeur exacte du mot laïque, c’est de rechercher quel est son contraire, quelest le mot qui s’oppose à lui, comme par exemple civil s’oppose à militaire, ou public à privé, etc. Le mot qui s’oppose, étymologiquement et historiquement, à laïque, de la façon la plus directe, ce n’est pas ecclésiastique, ni religieux, ni moine, ni prêtre : c’est le mot clerc.  Le mot clerc, ajoute Buisson, vient du latin clericus ; mais qu’en est-il de celui-ci ? Le latin clericus est latranscription de l’adjectif grec klêrikos, dérivé du substantif klêros, qui a pris, dans le langage des auteurs ecclésiastiques, le sens de « clergé », mais qui signifie

1

originairement « lot ». Ceux qui font partie du klêros, ce sont ceux qui forment le « bon lot », ceux qui ont été « mis à part », les « élus » […].  Le travail langagier entrepris va maintenant s’achever ; Buisson concluten nous introduisant au cœur de la question de la laïcité : Ces recherches étymologiques conduisent à autre chose qu’à la satisfaction d’une vaine curiosité. Les constatations que nous venons de faire portent avec elles leur enseignement. Le clergé, les clercs, c’est une fraction de la société qui se tient pour spécialement élue et mise à part, et qui pense avoir reçu la mission divine de gouvernerle reste des humains ; l’esprit clérical, c’est la prétention de cette minorité à dominer la majorité au nom d’une religion. Les laïques, c’est le peuple, c’est la masse non mise à part, c’est tout le monde, les clercs exceptés, et l’esprit laïque, c’est l’ensemble des aspirations du peuple, du laos, c’est l’esprit démocratique et populaire.  Il n’est pas inutile de compléter ces indications parune autre comparaison terminologique : le grec, on le sait, avait plusieurs mots pour désigner le peuple – à côté de laos, on doit au moins recenser demos et ethnos, sur lesquels se sont formés, en français, des mots essentiels à notre propos. À cet égard, dans un petit livre intitulé La laïcité (Éditions Milan, Toulouse, 2001), l’auteur, Jean-Michel Ducomte, écrit : Le terme « laïc », à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La laicité
  • La Laicit
  • Laicite
  • La laïcité
  • Laïcité
  • De la laïcité
  • La laicité
  • La laicité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !