Sur le ravissement de lol v stein de duras

Pages: 28 (6965 mots) Publié le: 18 février 2011
Le Ravissement de Lol V. Stein entre cohésion textuelle et (in)cohérence sémantique
Laure Himy-Piéri
Université de Caen Basse-Normandie lhimy@wanadoo.fr

Résumé : Cet article se propose de montrer comment l’écriture de Duras utilise à contre temps noms propres, pronoms anaphoriques et système temporel, renouvelant ainsi le mode narratif, et les voies tracées d’accès au sens. Abstract : Wehere try to establish how, by an unusual use of proper names, anaphoric pronouns, and temporal system, Duras’s writing works on renewing narrative modes, and the trodden paths to make meaning appear.

Pourquoi Lol. V. Stein nous ravit-elle, ou pourquoi, ce qui somme toute est une question similaire, provoque-t-elle tant d’irritation ? Le titre choisi est l’obscure réponse à une question claire. Jevoudrais donc d’abord expliciter les termes proposés, et rendre la réponse parlante. La cohésion textuelle est définie notamment dans le Dictionnaire d’analyse du discours de Charaudeau et Maingueneau : « Le mot cohésion désigne […] l’ensemble des moyens linguistiques qui assurent les liens intra- et interphrastiques permettant à un énoncé oral ou écrit d’apparaître comme un texte ». Vient ensuitel’énumération de quelques « marqueurs » de cohésion : « anaphores pronominales et définies, coréférence, anaphore rhétorique, connecteurs, succession des temps verbaux, présupposition, nominalisation, etc. ». Ces éléments sont, on le voit, d’ordre grammatical : « Les marqueurs de cohésion ne sont que des indices d’une cohérence à construire par un travail interprétatif » 1. Le rapport entreécriture et mémoire se trouve donc mis en jeu à double titre : la progression textuelle repose sur ce jeu d’anaphore et de renouvellement de l’information interne au texte ; mais par ailleurs, travail interprétatif et inférences ne peuvent se faire que en relation avec une mémoire intertextuelle, et avec des schèmes interprétatifs et cognitifs déjà présents à l’esprit du lecteur. En étudiant plus
1.Dictionnaire d’analyse du discours, P. Charaudeau et D. Maingueneau (dir.), Paris, Seuil, 2002, p. 99.

Questions de style, n°3, 2006, p. 33-47, 7 février 2006

34

Laure Himy-Piéri

spécifiquement le statut du nom propre, de certaines anaphores pronominales, et de l’organisation des tiroirs verbaux, je voudrais montrer que la cohésion textuelle s’oppose aux principes de cohérence préétablis,et leur en substitue d’autres. Que l’on accorde du crédit à la littérature et à sa puissance de proposition – on sera ravi ; que l’on n’y voie que jeu fictif – sauf pour un auteur en perdition : on sera agacé.

Nom propre et indistinction
Le fonctionnement du nom propre est l’objet de nombreuses études, et de nombreuses disputes. Nous pouvons toutefois en retenir pour notre étude un certainnombre de traits. En premier lieu vient l’idée que le nom propre est théoriquement un désignateur rigide. C’est un élément qui permet de désigner un référent unique, de façon stable, à l’intérieur d’un énoncé donné. En ce sens, ce type de noms est dépourvu de sens lexical, et n’a pas d’autre valeur que désignative. Cependant, il faut dire que cette désignation n’est pas vide de représentations, donton peut rendre compte par des périphrases (Lol V. Stein = la jeune fille de T. Beach, la femme de Jean Bedford, cette dingue…). Ces représentations désignent donc des qualités, non essentielles (les descriptions sont susceptibles d’évoluer, quand le nom propre reste fixe). Ces rappels sont très succincts, mais on peut tout de suite remarquer que l’utilisation du nom propre chez Duras contrevient àl’ensemble de ces règles, avec une systématicité qui ne peut être le fruit du hasard, et qui construit un sens, sur lequel nous reviendrons. Si le nom propre peut désigner un référent, c’est qu’il est le lieu d’un consensus. X s’appelle Dupont, parce qu’il est inscrit dans une filiation reconnue, et qu’il a été ainsi nommé à sa naissance (même un nom par numérotation, refoulant l’individu dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Marguerite duras, le ravissement de lol v. stein
  • Le ravissement de lol v. stein
  • Le ravissement de lol v stein
  • Le ravissement de lol v. stein
  • Le ravissement de lol. v. stein
  • Le ravissement de lol v stein
  • Marguerite duras, le ravissement de lol v. stein (le portrait initial de lol)
  • Commentaire sur ravissement de lol v. stein

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !