Symboliste

1111 mots 5 pages
TEXTE 6
LES ANIMAUX MALADE DE LA PESTE

1)Etude linéaire et vocabulaire

Les 14 premiers vers sont inspirés de Oedipe roi de Sophocle.
La peste au second degrés est une maladies qui relèves de l'inconciens collectif et qui consiste à accuser collectivement qqn, car cela est rassurant et évite de se remettre en question
La rymes "terreur- fureur"+alitération en [r].
Vers 6 personification
Vers 7 chiasme
Le celeste courraux = au flèche du ciel
Guerrison commune = au sens figuré signifie le fait de tuer un bouc émissaire et de renforcer le lien entre les autre
"on lui fit bien voir"= euphémisme

2) Commentaire

Introduction

[situation] Cette fable est la première du livre 7 des fables de LaFontaine, qui fut éditer en 1678, dix ans avant les six premiers. Cette histoire était souvent raconter par les prédicateurs du moyen âge et du XVIème siècle , comme une critique de la partialité, qu'il reprochait aux confesseurs, et les aristocrates.Par ailleurs le tableau de la peste dans les 14 premier vers s'inspire largement d'Oedipe roi de Sophocle. [lecture] Vers 1 à 14 prendre un ton dramatique pour faire ressortir la peste , pour le Lion et le Renard un ton doucereux. Puis faire ressortir l' ironie. [carractérisation] Fable = apologue. Cette apologue est construit sur une opposition entre l'innocence et la culpabilité.On cherche un coupable pour le sacrifier et mettre fin a la peste. Mais à la fin c'est le plus sincère, le plus innocent qui va être sacrifiè comme un bouc émissaire. [problèmatique] On peut se demander quel regard l'auteur porte sur une telle société. [annonce du plan] Dans un premier je montrerais que LaFontaine dénonce l 'hypocrisie des puissant , et dans un second temps j'incisterais sur la dénonciation de l'injustice.

I/La dénonciation de l'hypocrisie des puissant.

A.L'hypocrisie est présente cher tout les animaux sauf l' Âne.
Le discourt du Lion V;25 à V.35 est une confession hypocrite. Le Lion à une conception

en relation

  • Symbolistes
    959 mots | 4 pages
  • Symboliste
    828 mots | 4 pages
  • Symboliste
    3855 mots | 16 pages
  • Le mouvement symboliste
    943 mots | 4 pages
  • Théâtre symboliste
    1436 mots | 6 pages
  • La nébuleuse symboliste
    1938 mots | 8 pages
  • Poème Symboliste
    378 mots | 2 pages
  • Test symboliste
    812 mots | 4 pages
  • La révolution symboliste au théatre
    2754 mots | 12 pages
  • Rimbaud, poète symboliste
    774 mots | 4 pages