Syndicat

792 mots 4 pages
C’est dans le cadre d’une société qui cherche à défendre ses droits que l’idéologie d’une meilleure qualité de vie prend place. C’est ainsi que les syndicats se sont créés. Le syndicat est « un regroupement volontaire de travailleurs et de travailleuses qui veulent défendre leurs droits au travail et promouvoir les conditions d’exercices d’un travail plus sain et satisfaisant» (René Charest et Jacques Rhéaume, 2008 : p.1). Avant la naissance de cette organisation, les conditions de travail étaient miséreuses et pittoresque. Tout comptes faits, les syndicats cherchent à obtenir les conditions les plus favorables pour les travailleurs et travailleuses en améliorant les diverses branches de leur milieu. Nous allons nous focaliser sur les points économiques, politiques et sociaux.

En premier lieu, ce volet de la synthèse va se concentrer sur l’aspect économique du syndicalisme. De ce fait, il faut parler du salaire et de son évolution à travers le temps selon l’époque. Au début des années 1900, le salaire annuel était, au Québec, de moins de 300 dollars par an comparativement à, par exemple, l’Ontario qui versait 700 dollars annuel dans la même époque, dans le domaine des instituteurs et institutrices. En 1939, le syndicat, qui n’a été créé que 2 ans plus tôt, a augmenté le salaire à 400 dollars par an. En 1944, le salaire de base était de 550 à 800 dollars, le salaire maximum de 1100 à 1600 dollars pour les institutrices et de 900 à 1500 dollars minimum jusqu’à 1500 à 2150 dollars pour les instituteurs. De plus, sous le règne de Duplessis, il instaure une loi qui retire le droit à l’arbitrage aux syndicats, qui a pour effet de réduire les salaires à 600 dollars par an. Nous pouvons donc en conclure que le syndicat était une cause du salaire plus respectable des instituteurs et institutrices. En effet, les travailleurs syndiqués sont plus payés que ceux qui travaillent sous un milieu non-syndiqué. On peut noter des variations de 9% a 51% selon les donnés.

En

en relation

  • syndicat
    372 mots | 2 pages
  • Syndicat
    969 mots | 4 pages
  • Le syndicat
    314 mots | 2 pages
  • Syndicat
    11102 mots | 45 pages
  • Les syndicats
    2986 mots | 12 pages
  • Les syndicats
    1191 mots | 5 pages
  • Les syndicats
    424 mots | 2 pages
  • Syndicats
    306 mots | 2 pages
  • Les syndicats
    1894 mots | 8 pages
  • syndicats
    429 mots | 2 pages