synopsis "La peste" de Camus

265 mots 2 pages
Un jour d'avril à Oran en Algérie, le docteur Rieux découvre un rat mort sur son palier. Le concierge de l'immeuble tombe malade et meurt peu aprèsd'une maladie mmystérieuse. Les morts se multiplient, les rumeurs courent, la peste est revenue... Oran est mise en 40e, les habitant "prisonniers" vont révéler ce qu'ils sont vraiment : grands ou misérables.

Camus a écrit ce livre en 1942 mais a été publié en 1947.

Ce roman est une réflexion sur ce que l'homme peut faire face au mal et à l'absurde.
L'épigraphe au début du livre veut dire que chaque homme du fait de sa naissance est enfermé. Chacun peut se représenter l'enfermement de façon différentes, on peut s'en libérer ou au contraire s'emprisonner.

I. Oran est une ville banale, une ville ordinaire

Des le debut la ville est decrite par la negation et la restriction. C'est une ville marquee par la preposition "sans". Il veut montrer qu'il n'y a pas de positif dans la ville. On trouve egalement l'utilisation de negations. C'est une ville qui est marquee par le manque et l'abscence, privee de toute beauté et qui ne semble renaitre que l'hiver.

Les habitants sont desiges en groupe, ils sont definis de maniere impersonnel avec le pronom "on".
Le rythme de la ville est le rythme des saisons qui creent une mecanique faite d'habitudes: les plaisirs sont fait le samedi soir et le dimanche.
Tandis que le travail les occupent du matin au soir on est dans la routine, dans l'ennui. C'est une ville où les habitants on l'habitudede perdre leur temps, c'est donc une ville

en relation

  • La peste
    768 mots | 4 pages
  • beonjour
    7567 mots | 31 pages
  • La peste noire
    7324 mots | 30 pages
  • Modernité
    7817 mots | 32 pages
  • Synth Se Fran Ais Lauwers 2015 Juin
    40426 mots | 162 pages
  • Littérature
    37970 mots | 152 pages
  • Livre du professeur 2nd terre littéraires
    176047 mots | 705 pages
  • Generation
    26919 mots | 108 pages
  • Catalogue de la flore de tunisie
    187109 mots | 749 pages
  • Orthographe et grammaire
    164127 mots | 657 pages