Synthèse de documents

1311 mots 6 pages
L'exclusion sociale est la marginalisation, la mise à l'écart d'une personne ou d'un groupe en raison d'un trop grand éloignement avec le mode de vie dominant dans la société. Ce processus peut être volontaire ou subi. Dans cette synthèse, nous allons étudier les textes de Jacques Hassin, Vivre dans la rue, Jacques Prévert, La grasse matinée, Victor Hugo Les misérables, ainsi que l’œuvre d’Ernest Pignon-Ernest, Expulsion.
Comment peut-on expliquer l’exclusion sociale aujourd’hui ? Pour répondre à cette problématique, nous allons tout d’abord réaliser un constat de l’exclusion. Ensuite, nous étudierons les raisons qui expliquent l’exclusion, et enfin, nous verrons les difficultés à trouver des solutions pour remédier à l’exclusion.

L’exclusion est aujourd’hui très fréquente en France. Les plus touchés sont les personnes sans domicile fixe (SDF), qui vivent dans la rue. Vivre dans la rue est extrêmement difficile. Jacques Hassin, dans son texte, évoque les conditions de vie qu’un SDF peut avoir à supporter. D’après celui-ci, dix-mille à quinze-mille SDF se trouvent à Paris, dont quinze pourcents de femmes. Dans la rue, les SDF subissent le froid, la faim, la maladie, la mort ainsi que rejet des autres, comme dans l’extrait des Misérables, de Victor Hugo, par exemple. Ils tentent de trouver à manger pour rester en vie, survivre. Dans le poème de Jacques Prévert, La grasse matinée, l’homme sans domicile a faim et regarde des aliments dans une vitrine. Malheureusement, il ne peut pas les acheter puisqu’il n’a pas d’argent. Expulsion montre un couple venant de se faire expulser de leur immeuble pour cause de démolition. Le couple a pris ce qui lui paraissait le plus important : des sacs, des valises avec probablement des vêtements à l’intérieur, ainsi que des matelas. Ils sont destinés à dormir dehors et vont devoir lutter contre le froid, la faim, et tous les dangers de la rue. Lorsque l’on vit dehors, on souffre de froid, de faim, et de solitude. La

en relation

  • La synthese de documents
    565 mots | 3 pages
  • Synthèse de documents
    321 mots | 2 pages
  • La synthese du document
    1179 mots | 5 pages
  • Synthese de document
    1250 mots | 5 pages
  • Synthèse des documents
    1079 mots | 5 pages
  • Synthese de document
    1433 mots | 6 pages
  • La synthèse de documents
    1150 mots | 5 pages
  • Synthese de documents
    595 mots | 3 pages
  • Synthese document
    586 mots | 3 pages
  • Synthèse de document
    436 mots | 2 pages