Synthèse florence heagel "la mobilisation partisane de droite : les logiques organisationnelles et sociales d'adhésion à l'ump"

898 mots 4 pages
Texte : Florence Haegel, « La mobilisation partisane de droite : Les logiques organisationnelles et sociales d'adhésion à l'UMP» Revue Française de Science Politique. Vol. 59, n)1, Février 2009, pp. 7-28. Directrice de recherche à la FNSP, Florence Haegel porte ses recherches sur l’étude des partis politiques et des processus de politisation. Ces travaux concernent à la fois l’analyse des systèmes et des clivages partisans et celle des organisations partisanes. Ils s’intéressent précisément à la droite partisane française dans une perspective de comparaison européenne. Elle est par ailleurs responsable de la majeure « sociologie politique et action publique » au sein du parcours doctoral en science politique à l’École doctorale de Sciences Po et membre du comité de rédaction de la revue Sociétés contemporaines.
En partant du constat qu'en France les recherches portant sur les partis de la droite politique sont rares, cet article « La mobilisation partisane de droite : Les logiques organisationnelles et sociales d'adhésion à l'UMP » – paru dans la Revue Française de Science Politique en février 2009, soit deux ans après l’élection présidentielle qu'a remporté le candidat UMP Nicolas Sarkozy – va alors tenter de combler ce manque et spécifier ce qu'est un adhérent UMP. Pour cela, l'objet de cet article est de saisir quelles sont les principales logiques partisanes et sociales de cette adhésion et les traits propres à la droite organisée, en exploitant les résultats partiels d’une enquête par questionnaire réalisée auprès des adhérents lors du congrès du 28 novembre 2004, date de l’investiture de Nicolas Sarkozy comme président de cette formation. « L’adhésion partisane doit être, en effet, appréhendée du point de vue tant de l’organisation politique qui la structure que des milieux sociaux qui l’alimentent. Logiques organisationnelles et logiques sociales s’imbriquent pour caractériser la droite partisane, telle quelle est incarnée par l’UMP. ». La victoire

en relation