Synthèse intégrative : Difficultés du signalement de mauvais traitements

Pages: 5 (1057 mots) Publié le: 20 juin 2014
J’ai été interpellé par les difficultés posées par la question du signalement de mauvais traitement. En tant que jeune parent, les difficultés pour évaluer ce genre de problème, opposé aux accidents de la vie, ont eu un écho particulier pour moi. En effet, comment évaluer, sans se tromper, des maltraitances, des négligences, et des accidents ? Tout en sachant que cela aura des conséquencespermanente sur la vie d’une famille. La protection de l’enfance est une des missions principales du métier d’Assistant des Services Sociaux. Nous pouvons tous, futurs professionnels, nous y trouver confronté, et ce quelque soit le lieu où nous exercerons.

Quand nous avons abordé le problème de la protection de l’enfance, je venais de lire un témoignage sur le sujet assez troublant . Un juge desenfants est sollicité au sujet d’un bébé qui a moins d’un mois, présentant des symptômes de bébé secoué. Quatre mois de placement, pour au final soupçonner une possible maladresse des sages femmes avec une ventouse lors de l’accouchement. A l’opposé, un témoignage qui nous a été donné en cours m’a particulièrement marqué. Des assistants sociaux consignent dans un dossier une simple griffure auvisage d’un bébé. Le père explique cela comme une maladresse de sa part en jouant avec son enfant, mais au final cela se révélé être bien plus grave que cela. Ces deux situations nous montrent bien la complexité de ce sujet. La mise en parallèle est édifiante : d’un coté, une situation qui semble vraiment grave et dangereuse, où l’on retire à des parents la garde de leur nouveau né, car le risquesemble avéré pour tous les professionnels qui ont à traiter le cas, mais qui finalement semble être une méprise ; d’un autre coté, une situation semblant banale, auquel tout parent peut se trouver confronté, où l’on laisse un enfant avec ses parents, mais qui cache en fait un vrai problème de maltraitance et de violence.
Il n’est pas possible d’oublier que dès les tout premiers mois un lienspécial se tisse entre les parents et les enfants, et qu’une décision de signalement, qui peut aboutir à un placement, ne peut qu’être lourde de conséquence. L’écueil est donc double, sous évaluer ce genre de situation, au risque de laisser passer une situation de violence, de mise en danger psychologique et physique, voir de risque pour la vie d’un enfant. Ou sur évaluer les risques, et causer de partlà des dommages extrêmement préjudiciables au développement d’une famille. Il est possible de penser que le principe de précaution est la marche à suivre, si l’erreur de jugement n’avait pas des conséquences désastreuses, dans un cas comme dans l’autre. Et puis quel principe de précaution, précaution d’une potentielle mise en danger de l’enfant, ou précaution des traumatismes que pourraitengendrer, aussi bien pour l’enfant que pour les parents, une séparation ?

Il me semble que la question qu’il faut d’emblée se poser est « qu’est ce que la protection de l’enfance » ? Le code de l’action sociale et des familles le définit comme ayant pour but de prévenir les difficultés auxquelles les parents peuvent être confrontés dans l’exercice de leurs responsabilités éducatives, d’accompagnerles familles et d’assurer, le cas échéant, selon les modalités adaptées à leurs besoins, une prise en charge partielle ou totale des mineurs . Cela englobe donc une multitude de pratiques, du soutien (éducatif avec l’AED, mais aussi financier par exemple) au retrait de l’autorité parentale, en passant par les différentes mesures de placement. Cela est régi particulièrement par la loi du 5 mars2007 réformant la protection de l’enfance, qui réorganise les procédures de signalement, fait de la prévention l’axe majeure de la protection de l’enfance, et inclus la notion de secret partagé pour les professionnels concernés. L’arsenal juridique, régulièrement mis à jour par de nouvelles lois, et ce depuis des décennies, pourrait sembler encadrer de manière claire le sujet. Mais qu’en est-il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • mauvais traitement envers les enfants
  • Traitement des difficultes de l’entreprise maroc
  • Traitement des difficultés de l'entreprise
  • Le traitement des difficultés en entreprise
  • Le traitement des entreprises en difficultés
  • Procédure de traitement des difficultés
  • Droit traitement des difficultés des entreprises
  • l'appreciation de la garantie des interets en jeu dans le traitement des difficultés de l'entreprise

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !