Synthèse sur la poésie et le romantisme

266 mots 2 pages
Français : La poésie * Crise du lyrisme en Fr, All, RU. Bdlr « Il faut être absolument lyrique ». Dernier « vrai » poète.
1790 Richter « Dieu est mort, le ciel est vide, pleurez enfants vous n’avez plus de père » Grande pbq de l’époque.
La parole n’est plus porteuse du sacré. * Parole poétique selon les romantiques = messianique, prophétique. Ms monde condamné. Paradoxe car maintient d’une position messianique mais n’y croit plus.
VH y croit encore plus Bdlr. * Mallarmé fait mourir la poésie lyrique en 1897.
La beauté se crée par le verbe. Mais qui le crée ? Pas Dieu. * Poète de l’ordre du phœnix. Renait de ses cendres pour chanter & ré enchanter le monde.
Hölderlin « A quoi bon des poètes dans ces temps de misère ? » Trouver comment « habiter le monde poétiquement »
Solution : Habiter son corps poétiquement. Poésie assez chaude pour encore s’enflammer pour celui qui veut l’habiter. * Romantiques rêvent d’un rêve avorté. Ne pas écrire un chef d’œuvre, faire de sa vie un chef d’œuvre. Ne pas écrire un poème, vivre poétiquement = certaine manière d’être au monde. Poème = mode d’emploi. * Rimbaud échappe à la crise. « L’illumination » = habiter le monde poétiquement. Bouddhisme zen Etendre son moi cosmique en diapason avec le reste de l’univers.
Solution : Aller à l’Orient, la patrie primitive. Toute imaginaire oriental qui se met en place pour tenter de régénérer l’Occident. Fantasme générateur du Maghreb, de la Perse par Goethe. Rimbaud = Chine, Japon.
Point central : Katmandou. Continue avec la « beat generation » « On the road » = ode à la découverte des monde

en relation

  • Les romantismes étrangers
    514 mots | 3 pages
  • La poésie
    864 mots | 4 pages
  • Jay bee
    2884 mots | 12 pages
  • Le romantisme
    745 mots | 3 pages
  • romantisme
    2020 mots | 9 pages
  • Poésie 19eme siècle
    466 mots | 2 pages
  • Le romantisme
    2046 mots | 9 pages
  • Littérature
    6479 mots | 26 pages
  • les orientales
    5387 mots | 22 pages
  • Rien a foutre
    1162 mots | 5 pages