Synthése

293 mots 2 pages
Synthèse personnelle

Etant arrivé en cours d’année, j’ai effectué ma première séance de TPE le 01 décembre 2011. Lors de celle-ci, mes camardes « » m’ont expliqué le thème et les objectifs de ce TPE. J’ai eu un peu de mal à comprendre le sujet car elles avaient déjà bien avancée. De plus notre problématique était trop vaste, je n’arrivais pas avoir des rapports avec le thème de notre TPE, étant en 1er ES, et non en L, je ne pense pas que ces problèmes de compréhension viennent de là. C’est pour cela qu’arrivé à la deuxième séance nous avons décidé de changer la problématique « Quelle est l’image des auteurs engagés dans la presse au XIXème siècle ». Mes camarades m’ont attribué des tâches. J’ai dû faire des recherches sur internet plus approfondit sur des auteurs comme Balzac, ou encore Emile Zola. J’ai trouvé quelque critiques d’auteurs sur des conférences dans un livre de seconde, j’ai cherché quelque que roman-feuilleton (ce que je ne connaissais pas auparavant) dans le livre « La presse dans tous ses états », et qu’elle rôle avaient-ils. Nous avons aussi pris des informations sur les accusations de Fleurs du mal, et un article ou Baudelaire rendait hommage à Flaubert dans le livre « l’Histoire en une fois ».

Nous avons Essayé de trouver une production finale qui soit assez originale, qui reste sur notre thème. On a donc décidé de reproduire notre TPE en journal, grave a du papier journal, et un format adapté.

Grâce à ce TPE j’ai acquis des choses que j’avais vraisemblablement oublié auparavant, comme le travail de groupe. De plus il m’a permis d’élargir ma culture générale avec des auteurs du XIXème, leur rôle dans la presse, leur condition de vie, et pourquoi publier dans la

en relation

  • synthèse
    1329 mots | 6 pages
  • Synthèse
    1399 mots | 6 pages
  • Synthèse
    345 mots | 2 pages
  • synthese
    2249 mots | 9 pages
  • Synthese
    320 mots | 2 pages
  • Synthèse
    271 mots | 2 pages
  • Synthese
    263 mots | 2 pages
  • Synthese
    366 mots | 2 pages
  • La synthese
    363 mots | 2 pages
  • synthese
    345 mots | 2 pages