Synthése

1313 mots 6 pages
Synthèse de Français

Comment peut-on passer d’un idéal médical à la dérive de la médecine ?

L’idée principale de la médecine c’est qu’elle doit être un idéal. La médecine est une science et une pratique mise au service des patients afin de les soigner et d’améliorer leur bien-être. Mais de nos jours cet idéal n’est plus forcément le même pour certain médecin pratiquant ce métier. Les principes de la médecine ont évolué avec le temps. Les nouvelles technologies ont su faire apparaître de nouveaux progrès médicaux. Ce qui devrait-être en principe un idéal. Mais beaucoup vont utiliser cet idéal à des fins financières. Ce qui va faire naître une certaine dérive de la médecine. Et donc comment peut-on passer d’un idéal médical à la dérive de la médecine. Pour cela je présenterai l’idéal de la médecine en me demandant qu’est-ce que l’idéal médical ? Grâce au Serment Médical de 1996, qui présente le devoir et obligations d’un médecin. Et ainsi que la présentation du film Sicko de M. MOORE, qui lui représente les solutions que l’on peut apporter pour éviter cette dérive. Mais je me demanderai également comment cet idéal médical peut-il dérivé autant ? Et cela grâce à l’extrait de la pièce de théâtre de J. ROMAIN, Knock, qui présente une médecine que l’on peut voir comme un commerce, qui est fondé sur les peurs. Et grâce à l’interview d’A. KHAN, dans la Gazette du Palais on peut observer d’une part que le client peut choisir son médecin, mais que cela est un commerce mené par le client. Mais également le film Sicko de M. MOORE, qui dénonce un système de santé fondé sur le libéralisme et le rendement.

Avant tout, la médecine est et sera toujours une science, doté d’une certaine pratique. Il concerne les médecins au moment d’être admis à exercer la médecine. Donc chaque individu souhaitant devenir médecin doit à la fin de ses études, prêter serment, selon le Serment Médical, dont la dernière version date de 1996. Ce Serment Médical appelé autrefois le Serment

en relation

  • synthèse
    1329 mots | 6 pages
  • Synthèse
    1399 mots | 6 pages
  • Synthèse
    345 mots | 2 pages
  • synthese
    2249 mots | 9 pages
  • Synthese
    320 mots | 2 pages
  • La synthése
    692 mots | 3 pages
  • Synthese
    830 mots | 4 pages
  • Synthèse
    849 mots | 4 pages
  • synthese
    345 mots | 2 pages
  • Synthèse
    2522 mots | 11 pages