Synthese risque, progrès et amour

1336 mots 6 pages
Aujourd'hui, dans nos sociétés occidentales, le déplacement des valeurs dans le temps, la rationalisation de la vie et la recherche du plaisir sans déplaisir ont menés à une nouvelle vision de l'amour et des relations entre humains en général, transformant parfois l'amour en un générateur +de risques. C'est justement sur ce thème que porte le dossier proposé. Celui-ci comporte un extrait d'essai, une transcription d'entretien, une nouvelle ainsi qu'une bande dessinée. Cet ensemble de documents soulève la question suivante : Quelles prises de risques engendre ou non l'amour chez les individus ? Dans un premier temps nous évoquerons les risques provoqués par l'amour, puis nous nous questionnerons sur l'existence de l'amour sans risque et la cause de la recherche de ce « non-risque ».

D'après le corpus, l'amour engendre des risques que l'on constate chez les individus et leur façon de penser et d'agir. Dans l'extrait de l'essai écrit par Denis de Rougemont, celui-ci explique que le mariage pour un homme, correspond à choisir une femme pour le restant de ces jours. Mais au final, faire ce choix est un pari. Pour « rentrer dans les normes », il faut émettre une réflexion avant d'agir et de prendre une décision, ce qui est une erreur d'après l'auteur, car il est impossible de prévoir comment évoluera notre avenir, donc l'avenir d'un homme avec une femme. Le choix du conjoint, ce pari, est pris de façon illogique qui créé une nouvelle vie et entraînant ainsi un risque. De plus il ajoute que l'évolution d'un mariage n'est jamais prévisible dans l'avenir. Le bonheur n'est pas toujours au bout ni même tout au long de cette union comme on nous le fait paraître. Il prend l'exemple des personnes qui rencontrent des difficultés à s'épanouir avec leur conjoint dans leur union et qui n'atteindront pas le bonheur avec cette personne même après maintes et maintes tentatives d'améliorer cette relation. Dans la nouvelle d'Anna Gavalda, la femme prend le risque de passer une

en relation

  • Voltaire de l'horrible dangé la lecture
    1460 mots | 6 pages
  • Synthèse Le rêve
    872 mots | 4 pages
  • hero epique
    1292 mots | 6 pages
  • Bio cosmetique
    8729 mots | 35 pages
  • Strategie marketing
    1840 mots | 8 pages
  • Gttttt
    1868 mots | 8 pages
  • Commentaire ut le discours des sciences et des arts
    6760 mots | 28 pages
  • Fiche de lecture : la fin de l'histoire et le dernier homme de fukuyama
    3033 mots | 13 pages
  • Génération
    3656 mots | 15 pages
  • Voltaire pamphlet
    2396 mots | 10 pages