Téléphone

303 mots 2 pages
Tendance. Le téléphone qui fait autre chose que téléphoner est la star du congrès mondial du mobileà Barcelone. Y compris pour les grands-parents.
Se connecter aux réseaux sociaux, jouer à des jeux, payer, suivre l'actualité depuis son mobile : le « boom » des smartphones pousse fabricants et opérateurs à une course effrénée aux applications et aux appareils de plus en plus perfectionnés. On s'en rend pleinement compte au Congrès mondial du mobile de Barcelone.

Déjà l'an dernier, un téléphone sur cinq vendu dans le monde (320 millions) était un smartphone. Cette proportion devrait atteindre un sur deux en France cette année. Et qui dit smartphone, veut dire les « applis » que l'on met dedans.

Absent de Barcelone, Apple garde une confortable avance. L'Apple Store, sa boutique d'applications, est garnie de 350 000 petits logiciels payants ou gratuits offrant jeux, divertissements ou infos pratiques pour l'iPhone. Mais le géant américain est de plus en plus concurrencé par Google.

Le créneau attire maintenant les opérateurs qui ne veulent pas être réduits à de simples tuyaux. China Mobile, Verizon, Vodafone ou Orange se sont donc associés pour créer leur propre plateforme de distribution d'applications. Une nouvelle norme de paiement sans contact va aussi permettre aux opérateurs de faire de leurs téléphones des porte-monnaie électroniques (pour les concerts par exemple) ou en remplaçant les cartes de transport. Le taiwanais HTC a dévoilé une possibilité de mettre à jour son profil Facebook avec son téléphone, sans Internet, à l'aide de SMS.

Dernière idée qui fait son chemin, s'adapter aux demandes des grands-parents. Emporia et le groupe suédois Doro proposent ainsi des appareils de taille normale, au design moderne, mais avec des écrans plus lisibles, des claviers avec des touches plus grosses et compatibles avec les appareils

en relation

  • le telephone
    2610 mots | 11 pages
  • Le téléphone
    420 mots | 2 pages
  • Le téléphone
    3908 mots | 16 pages
  • Le telephone
    420 mots | 2 pages
  • Téléphone
    524 mots | 3 pages
  • Telephone
    581 mots | 3 pages
  • le telephone
    313 mots | 2 pages
  • telephone
    4766 mots | 20 pages
  • Telephones
    534 mots | 3 pages
  • Le téléphone
    352 mots | 2 pages