Tête - de Francis Bacon

381 mots 2 pages
Francis Bacon description

La peur que nous pouvons ressentir provient du fait que la tête est représentée mutilée, morte recensée par les lèvres bleues, donc pas d'oxygène ce qui veut qu'il est sauvagement décédé. On ne voit pas les yeux étant la partie du corps qui dévoile le mieux la personnalité (l'âme du sujet).Sa bouche est ouverte, on peut distinguer ,en regardant bien, ses dents du haut, ce qui nous montre que le personnage est en train de crier, et les yeux qui disparaissent en dégradé nous prouve que c'est un cri de douleur et de souffrance. En arrière-plan, on observe des couleurs sombres de forme linéaire qui monte vers le haut (dégradé) et qui aspire le personnage. La position des bras est très discrète, on peut voir grâce a des lignes blanches qu'il est enfermé dans une sorte de boite en verre. On peut aussi voir deux très jaunes verticales ainsi que un traie jaune horizontale qui relie les deux autres ce qui forme une chaise, on peut donc déduire qu'il est assis et enfermé dans cette boite. Il est habillé avec des vêtements de couleur indigo et qui ressemble à une robe papale ce qui nous ai confirmé grâce au petit col blanc que possède le personnage au niveau du coup. De plus l'utilisation de couleurs froides et sombres tente à évoquer la nuit et ce n'est pas la période de la journée ou on est le plus en sécurité. La peur en voyant ce tableau provient aussi du fait que l'on peut s'identifier au personnage.
Choix du tableau

Tout d'abord, nous avons choisi ce tableau car il possède une véritable histoire : Francis Bacon était effrayé par le tableau Innocent X de Velasquez et il a décidé de représenter ce qu'il pensait en regardant ce tableau et il l'a représenté sous 45 formes de tableaux. Si nous avons choisi ce tableau parmi les 44 autres c'est parce que celui-ci nous a beaucoup plus intrigué que les autres par la tête du personnage qui se dégrade vers le haut surement par une force supérieur. Et donc dès que nous l'avons vue il nous a

en relation

  • Tête 6 - Francis Bacon
    471 mots | 2 pages
  • Voilà
    3902 mots | 16 pages
  • Francis bacon
    2109 mots | 9 pages
  • Analyse comparative "pape innocent x" par diégo vélazquez et "portrait d'après le pape inocent x" par francis bacon
    3107 mots | 13 pages
  • Notes de lecture : francis bacon, logique de la sensation, par gilles deleuze
    4125 mots | 17 pages
  • BFrancis Bacon
    422 mots | 2 pages
  • Tryptique
    798 mots | 4 pages
  • "L'art de l'impossible" francis bacon, david sylvester
    4009 mots | 17 pages
  • Jean dubuffet (1901-1985)
    1329 mots | 6 pages
  • Pape Innocent X
    800 mots | 4 pages