Tableau synoptique le spleen de paris

6658 mots 27 pages
Baudelaire : Le Spleen de Paris Tableau synoptique et analyse du recueil

Titre | Sujet/Thème | Type de texte | Aspects « poétiques » ou «anti-poétiques» | Difficultés | I. L'Étranger | Un homme, interroge un autre homme « énigma- tique », un étranger et lui pose une série de questions pour savoir qui il aime. | Dialogue entre le questionneur et « l'étranger ». Texte explicatif et dialogué. | C'est un poème car on retrouve des jeux sur les rythmes et les sonorités mais aussi une certaine esthétique de la langue. Texte « souple » comme le veut Baudelaire. Néanmoins aucune image n'est créé. | Le sens de la dernière phrase par rapport au reste du poème. | II. Le Désespoir de la vieille | Une « vieille » femme voit un joli enfant. Elle veut le faire rire mais l'enfant se débat et la rejette. Thème de la solitude. | C'est un récit. On trouve aussi une description de la « vieille ». Texte narratif. | C'est un poème car il y un encore un jeu sur les sonorités et les rythmes (binaire). L'auteur utilise aussi certaines figures de style et le texte renforce l'image de « la vieille[sse] » dans la société. | Pas de difficulté. | III. Le Confiteor de l'artiste | Un artiste se «confesse» : il donne son point de vue sur l'art et montre ses sentiments. Il à l'air engagé, on le voit avec l'utilisation du registre oratoire. Thème de l'artistique, techniques et culture. | Discours d'un « artiste » désigné par « je ». C'est un texte argumentatif et explicatif : il défend l'artiste et donne son point de vue. | C'est un poème car il y a toujours le jeu sur les sons et les rythmes, qui donne un aspect chantant au texte + figures de style comme des allitérations et rythme binaire et ternaire. Tout ceci permet une tournure grammaticale recherché. | Compréhension du sens général du texte. | IV. Un plaisant | Un homme regarde l'agitation qui résulte du nouvel an. Un bourgeois

en relation

  • Pkémon
    4662 mots | 19 pages
  • La machine
    4864 mots | 20 pages
  • Docs litterature
    51383 mots | 206 pages
  • Détail séquence première
    8691 mots | 35 pages
  • Baudelaire
    120036 mots | 481 pages
  • Une « gaieté sinistre » : l’ironie dans le roman en ménage (1881) de joris-karl huysmans
    47412 mots | 190 pages
  • cette part de rêve que chacun porte en soi
    19996 mots | 80 pages
  • cette part de rêve que chaquin porte en soi
    19996 mots | 80 pages
  • Grammaire pour les nuls
    126373 mots | 506 pages