takiskar

Pages: 2 (312 mots) Publié le: 16 janvier 2014
 Compte Rendu
Le sujet de l’article s’articule autour du captage de l’énergie solaire et
des problèmes qui sont provoqués par l’application de cetteinnovation
technologique. Ce sujet est à nouveau au centre de toutes les
attentions surtout à cause de la crise énergétique de nos jours.
En un premier temps, l’article nous informe sur larentabilité centrales
électro-solaires, c’est- à-dire les installations industrielles qui produisent
de l’électricité comme les centrales fonctionnant au gaz, par rapport à
l’espace utilisé.Particulièrement, Xavier Pu (enseignant-chercheur au laboratoires Promes du CNRS ) assure que la surface de l’Espagne
suffit pour les besoins d’électricité de toute l’humanité.
Ensuite,l’auteur nousrappelle que la France a construit les premiers centrales électro-solaires en 1983 qui malheureusement ont été
abandonnés après trois années à cause de la baisse du coût du pétrole.
Pourtant, cescentrales ont été utilisées par les physiciens pour faire
l’étude des rayons cosmiques.
En outre, l’auteur nous fait allusion à l’orientation des recherches par
rapport aux matériaux utilisés pourla construction de centrales electro-
solaires. Toutefois, Xavier Pu constate qu’aujourd’hui il y a une
insuffisance des matériaux disponibles pour parvenir à l’objectif de
2050.Par conséquent,les recherches s’orientent vers la réutilisation des
déchets comme matériaux de construction de centrales-solaires. Selon
les chercheurs, les déchets peuvent être très rentables et beaucoupmoins chers. Ainsi, ce qui reste à faire est l’industrialisation de ces
techniques.
Enfin, Xavier Pu considère qu’il est indispensable de trouver un
autre moyen de refroidir des centrales-solairessans utiliser de l’eau. Ca
serait bénéfique pour l’installation des centrales rentables dans les déserts
où il y a beaucoup d’espace libre. La France est pionnière dans ces
recherches et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !