Tartufee

1001 mots 5 pages
La comédie classique : Le Tartuffe

Histoire de la pièce
La première représentation de la pièce (qui était inachevée) eut lieu en avril 1664; après cette représentation, la pièce fut interdite; les membres de la Compagnie du Saint-Sacrement luttèrent pour obtenir cette condamnation. Une nouvelle version de la pièce avec le titre Panulfe ou l'Imposteur fut jouée en août 1667; la pièce fut encore interdite malgré le grand triomphe obtenu. En février 1669 le roi accorda l'autorisation pour la représentation; grand succès: recettes éclatantes.
Préface de Molière
"Si l'on prend la peine d'examiner de bonne foi ma comédie, on verra sans doute, que mes intentions y sont partout innocentes, et qu'elle ne tend nullement à jouer les choses que l'on doit révérer…Si l'emploi de la comédie est de corriger les vices des hommes, je ne vois pas pour quelle raison il y en aura de privilégiés."
Analyse de la pièce
Acte premier. Cet acte ne fait qu'exposer la situation.
1. (exposition):Mme. Pernelle et Flipote (sa servante), Elmire, Mariane,Dorine, Damis, Cléante: Tableau d'une famille bourgeoise. Beaucoup de mouvement sur la scène (7 personnages). La scène est centrée autour de Mme. Pernelle, mère d'Orgon. On parle de Tartuffe qui est en train de se faire le maître de la maison.
2. (exposition) Cléante, Dorine: Encore des informations utiles. Portrait d'Orgon fait par Dorine: réalisme, pittoresque, observation comique: "Mais il est devenu comme un homme hébété/depuis que de Tartuffe on le voit entêté".
3. (transition) Elmire, Mariane, Damis, Cléante, Dorine:Informations sur les mariages projetés des enfants. "Il entre" (Orgon).
4. Orgon, Cléante, Dorine: Orgon se présente avec une fixité imperturbable, exprimée par la répétition mécanique des mêmes termes. La scène est construite autour de la répétition des répliques. ("Et Tartuffe?"…Le pauvre homme!"). Mécanisme comique: le jeu des symétries et des contrastes dans les répliques.
5. Orgon, Cléante: deux points de vue

en relation