Tartuffe

1189 mots 5 pages
Notes sur la scène d’exposition du Tartuffe de Molière.

Ecrite en 1664 pour les fêtes organisées à Versailles par le Roi mais déchaîne la colère des dévots, en particulier de la Compagnie du saint Sacrement soutenue par la Reine Mère, Anne d’Autriche, très pieuse. Bien que la pièce ait plu au Roi, elle est interdite jusqu’en 1669 d’où son remplacement par le Don Juan ( qui contient des allusions à l’hypocrisie et à la fausse dévotion lorsque Don Juan feint de se convertir pour avoir la paix !)
La pièce dénonce quelqu’un qui se sert de l’hypocrisie et de la fausse dévotion pour s’introduire dans une famille et accaparer les biens du maître de maison, épouser sa fille et séduire sa femme : entreprise d’usurpation de pouvoir, véritable escroquerie.
Se fonde sur la pratique courante de « la direction de conscience » : quelqu’un est censé donner des conseils de conduite par rapport à la religion, pour veiller aux bonnes moeurs et garantir la piété de la personne que l’on suit de près. ( sorte de « coach » spirituel avant la lettre.)

Pièce très souvent jouée avec des mises en scènes modernes très marquantes ( recherche à faire)
20042005 : à la Comédie Française par M. Bozonnet, choc car le comédien qui joue Orgon est noir.
Année 80-85 : Théâtre du Soleil, A. Mnouchkine, Transposition en Algérie, critique des faux dévots qui s’appliquent à toutes les religions : abus de pouvoir, main mise politique de ceux qui se réclament de la foi.
20032004 : transposition au Vietnam au début du XXème siècle dans le style « cheo »...

« Tartuffe » de l’italien « Tartuffo », même racine que « Truffe », champignon caché, tromperie. Reste dans la langue pour désigner un hypocrite ( mot grec qui signie fie au départ « comédien »), quelqu’un qui affecte la vertu et la prêche pour en tier profit.
Personnage éponyme qui n’apparaît que tardivement dans la pièce.

Différentes sortes de comédies : comédie de moeurs : Tartuffe, comédie d’intrigue : Fourberies de Scapin, comédie de

en relation

  • Le Tartuffe
    2990 mots | 12 pages
  • tartuffe
    722 mots | 3 pages
  • Tartuffe
    971 mots | 4 pages
  • Tartuffe
    926 mots | 4 pages
  • Tartuffe
    3565 mots | 15 pages
  • Tartuffe
    1114 mots | 5 pages
  • Tartuffe
    5540 mots | 23 pages
  • Tartuffe
    1611 mots | 7 pages
  • Tartuffe
    496 mots | 2 pages
  • Tartuffe
    1813 mots | 8 pages