Taux de change

669 mots 3 pages
INDIA, THE NEW TIGER ?
L’INDE EST-ELLE LE NOUVEAU TIGRE ?

L’inde a toujours eu une population brillante, mais au cours de la décennie passée, ce pays a formé des millions d’étudiants dans le domaine du commerce, les métiers d’ingénieur et de médecine les plus recherchés par les compagnies occidentales. L’Inde est-elle le nouveau tigre ?
Le taux de croissance durant le période de 1992-1997 était de 7% et après 1997 ce taux est tombé à moins de 5%. Aujourd’hui il est d’environ 7,5%. Tous les secteurs progressent mais la force de l’Inde réside dans ses services.
Les compagnies Indiennes de technologie de l’informatique menée par INFOSYS, Tata et Wipro connurent une expansion à la fin du siècle dernier au cours du bugg informatique dont les spécialistes de l’informatique craignirent une panne géante. Puisque les grandes firmes occidentales telles que IBM et Accenture manquaient de spécialistes pour entretenir leurs machines, ces entreprises occidentales sous-traitèrent une partie de leur travail à des firmes Indiennes.
De plus en plus de compagnies occidentales annoncent qu’elles transfèrent régulièrement des emplois à l’étranger et l’Inde est devenue l’une des destinations les plus attrayantes en matière d’offshoring. Ce pays forme environ 2 millions licenciés chaque année dont 80% parlent l’anglais. Selon les estimations il ya plus d’ingénieurs informaticiens à Bangalore (150 0000) qu’à Silicon Valley (120 000).
Les compagnies spécialisées en informatique comme IBM, EDS et Accenture ont recruté des milliers d’ingénieurs en logiciels Indiens pour effectuer un travail qui auparavant était réalisé dans les pays riches. Ils ont sous- traité toutes leurs activités non essentielles telles que les ressources humaines, les finances et la comptabilité, la gestion des relations clientèle ou les services informatiques dont l’Inde est devenue un expert.

Le lobby de l’industrie informatique indienne a de grands espoirs et pense que d’ici 2008 plus de 4 millions

en relation

  • Le taux de change
    6284 mots | 26 pages
  • Le taux de change
    11290 mots | 46 pages
  • Le taux de change
    3256 mots | 14 pages
  • Le taux de change
    5914 mots | 24 pages
  • Taux de change
    598 mots | 3 pages
  • le taux de change
    1984 mots | 8 pages
  • taux de change
    10947 mots | 44 pages
  • Taux de change
    830 mots | 4 pages
  • taux de change
    60747 mots | 243 pages
  • Taux de change
    1590 mots | 7 pages