TD 2 DISSERTATION Les garanties institutionnelles de l autorite locale et l Article 72 de la Constitution

2954 mots 12 pages
SONNERAT Mélanie

TD2 – Droit des collectivités territoriales

Les garanties institutionnelles de l’autorité locale et l’Article 72 de la Constitution

La loi relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral, a été adopté dans le cadre de la procédure d’urgence le 16 janvier dernier. Incontestablement, cette loi marque une volonté ferme de propulser les régions Françaises au devant de la scène européenne face à un régionalisme européen toujours plus puissant. Toutefois, derrière cela se cache également une vision économique car la fusion des régions entraineraient également des baisses de couts. Dans une décision n°2014-709 du 15 janvier 2015, le conseil constitutionnel confirme la conformité de cette loi à la Constitution. Une nouvelle étape de la décentralisation a donc encore été franchie cette année. Toutefois cette décentralisation est apparue très progressivement dans l’Histoire en France.
Ainsi, la première idée de déconcentration du territoire est apparue sous l’Empire de Napoléon (1769-1821) avec la création des préfets dans la loi du 28 pluviôse an VIII. La loi ne devait alors, n’avoir aucun retard sur le territoire d’ou une nécessité d’avoir des agents permettant l’application de la loi sur tout le territoire. La monarchie de Juillet quant à elle, reconnaitra une véritable personnalité morale aux collectivités locales existantes à l’époque (commune et Régions).
Plus tard, dans la rédaction initiale de la Constitution de 1958, l’les constituants reconnaissent trois collectivités territoriales que sont les communes, les départements et les territoires d’Outre Mer auquel un pouvoir de libre administration est reconnu « dans les conditions de la loi », ce qui laissait ainsi au législateur le soin d’attribuer les compétences. Ce n’est que dans les années 1980 que la décentralisation se met véritablement en marche.
Alors que Jean ALLÈGRE (1937-) expliquait sa volonté de «

en relation

  • Droit constitutionnel
    8025 mots | 33 pages
  • Droit constitutionnel
    6629 mots | 27 pages
  • Document
    5397 mots | 22 pages
  • Théorie De L_état
    35026 mots | 141 pages
  • Droit constitutionnel
    37033 mots | 149 pages
  • Introduction générale au droit
    9033 mots | 37 pages
  • Droit constitutionnel
    24299 mots | 98 pages
  • ICES TD Droit
    51383 mots | 206 pages
  • Document sur les seances d travaux diriges
    34248 mots | 137 pages
  • règle de droit et règle de conduite sociale
    23709 mots | 95 pages